7e étape du Tour de France 2008

Tour de France 2008
7e étape
Image illustrative de l’article 7e étape du Tour de France 2008

Brioude à Aurillac (159 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Espagne Luis León Sánchez 3 h 52 min 53 s
(40,964 km/h)
2eDrapeau : Allemagne Stefan Schumacher + 06 s
(40,947 km/h)
3eDrapeau : Italie Filippo Pozzato + 06 s
(40,964 km/h)
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Espagne Luis León Sánchez
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen 28 h 23 min 40 s
(41,768 km/h)
2eDrapeau : Australie Cadel Evans + 06 s
(41,766 km/h)
3eDrapeau : Allemagne Stefan Schumacher + 16 s
(41,762 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Luxembourg Kim Kirchen 119 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Espagne David de la Fuente 28 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Suède Thomas Lövkvist 28 h 25 min 01 s
(41,735 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Danemark Team CSC Saxo Bank 85 h 13 min 26 s
(41,748 km/h)
Chronologie

La 7e étape du Tour de France 2008 s'est déroulée le 11 juillet. Le parcours de 159 kilomètres reliait Brioude à Aurillac.

Profil de l'étapeModifier

Au lendemain de l'arrivée à Super Besse, le Tour de France poursuit sa traversée du Massif central. Peu après le départ de Brioude dans la Haute-Loire, le parcours emprunte la côte de Fraisse (3e catégorie) qui mène au département du Cantal. Le premier sprint intermédiaire intervient à Saint-Flour (47e km). Il est suivi de la côte de Villedieu (4e catégorie, 52e km) et du deuxième sprint à Paulhac (74e km). Les principales difficultés du jour se situent dans les 60 derniers kilomètres, avec la traversée des Monts du Cantal. Il s'agit du col d'Entremont, culminant à 1 210 mètres au 101e kilomètre, suivi du Pas de Peyrol, point culminant de l'étape (1 588 m). Ces deux côtes sont classées en 2e catégorie. La descente, suivant le cours de la Jordanne, mène à Saint-Simon où se trouve le dernier sprint intermédiaire, immédiatement suivi de la côte de Saint-Jean-de-Donne (3e catégorie), à 9 kilomètres de l'arrivée[1].

La courseModifier

Dans les 60 premiers kilomètres les échappées sont constamment rattrapées par le peloton sous l'impulsion de la Team Columbia qui défend le maillot jaune de Kim Kirchen malgré les différentes tentatives de David Millar. Au kilomètre 61, une chute impliquant notamment Damiano Cunego provoque des cassures dans le peloton. Lilian Jégou (La Française des jeux), qui a heurté un arbre quelques minutes auparavant, abandonne.

En tête du premier peloton, les CSC-Saxo Bank travaillent pour accroître le retard d'un deuxième groupe retardé. La jonction des deux groupes intervient finalement au kilomètre 93. Luis León Sánchez (Caisse d'Épargne) et Josep Jufré (Saunier Duval-Scott) attaquent à ce moment, suivis par Vincenzo Nibali et David de la Fuente dans l'ascension du col d'Entremont. Christophe Le Mével s'intercale entre le peloton et les quatre hommes de tête. Il est repris par le peloton dans la montée du Pas de Peyrol, les quatre hommes de tête ont alors moins de deux minutes d'avance. Durant l'ascension le peloton se scinde en deux. Mikel Astarloza porte une attaque et s'intercale entre les quatre hommes échappés et le peloton mais ne parvient pas à les rejoindre.

La descente du Pas de Peyrol est difficile pour David de la Fuente qui est obligé de fournir beaucoup d'effort pour ne pas être distancé. Astarloza est rattrapé par le peloton. Euskaltel-Euskadi contribue à imprimer le rythme à l'avant du peloton.

Dans la cote de Saint-Jean-de Donne l'écart entre les échappés et le peloton passe sous la minute. Le précédent maillot jaune, Stefan Schumacher (Gerolsteiner), attaque suivi par Óscar Pereiro et Roman Kreuziger pour être finalement repris. De la Fuente passe en tête à la côte de Saint Jean-de Donne et prend donc le maillot à pois. Derrière un groupe de 20 coureurs s'est détaché composé des favoris, seul Damiano Cunego manque à la suite d'une chute.

À 5 kilomètres de l'arrivée, 23 coureurs sont en tête, et Luis León Sánchez attaque dans les rues d'Aurillac, il passe seul en tête sous la flamme rouge et remporte finalement sa première victoire sur le Tour de France. Stefan Schumacher règle le premier groupe au sprint devant Filippo Pozzato et Kim Kirchen.

Sylvain Chavanel est le seul porteur de maillot distinctif à abandonner sa tunique à l'issue de l'étape. De La Fuente est le nouveau leader du classement de la montagne. Le Team CSC prend à Garmin-Chipotle la première place du classement par équipes.

Outre Jegou, Christophe Moreau, le leader d'Agritubel, a abandonné le Tour de France, souffrant du dos. John Gadret (AG2R La Mondiale) et Mauro Facci (Quick Step) ont également quitté la course. Magnus Bäckstedt est arrivé à Aurillac avec plus de 32 minutes de retard sur le vainqueur et est déclaré hors-délai[2],[3].

Sprints intermédiairesModifier

  • 1. Sprint intermédiaire de Saint-Flour (kilomètre 46,5)
Premier   Robert Hunter 6 pts.
Deuxième   Óscar Freire 4 pts.
Troisième   Robbie McEwen 2 pts.
  • 2. Sprint intermédiaire de Paulhac (kilomètre 74)
Premier   Óscar Freire 6 pts.
Deuxième   Kim Kirchen 4 pts.
Troisième   Volodymyr Gustov 2 pts.

  • 3. Sprint intermédiaire de Saint-Simon (kilomètre 148)
Premier   Josep Jufré 6 pts.
Deuxième   Vincenzo Nibali 4 pts.
Troisième   David de la Fuente 2 pts.

CôtesModifier

  • 1. Côte de Fraisse, 3e catégorie (kilomètre 11)
Premier   David Millar 4 pts.
Deuxième   Sandy Casar 3 pts.
Troisième   David Moncoutié 2 pts.
Troisième   Bram Tankink 1 pts.
  • 2. Côte de Villedieu, 4e catégorie (kilomètre 52)
Premier   Jens Voigt 3 pts.
Deuxième   Ronny Scholz 2 pts.
Troisième   David Millar 1 pts.

Premier   David de la Fuente 10 pts.
Deuxième   Josep Jufré 9 pts.
Troisième   Luis León Sánchez 8 pts.
Quatrième   Vincenzo Nibali 7 pts.
Cinquième   Christophe Le Mével 6 pts.
Sixième   Kanstantsin Siutsou 5 pts.
Premier   David de la Fuente 10 pts.
Deuxième   Josep Jufré 9 pts.
Troisième   Luis León Sánchez 8 pts.
Quatrième   Vincenzo Nibali 7 pts.
Cinquième   Mikel Astarloza 6 pts.
Sixième   Kanstantsin Siutsou 5 pts.

  • 5. Côte de Saint-Jean-de-Donne, 3e catégorie (kilomètre 150)
Premier   David de la Fuente 4 pts.
Deuxième   Luis León Sánchez 3 pts.
Troisième   Óscar Pereiro 2 pts.
Quatrième   Leonardo Piepoli 1 pts.

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 7e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Luis León Sánchez   ESP Caisse d'Épargne en h 52 min 53 s
2e Stefan Schumacher GER Gerolsteiner + 06 s
3e Filippo Pozzato ITA Liquigas + 06 s
4e Kim Kirchen     LUX Team Columbia + 06 s
5e Alejandro Valverde ESP Caisse d'Épargne + 06 s
6e Óscar Pereiro ESP Caisse d'Épargne + 06 s
7e Samuel Sánchez ESP Euskaltel-Euskadi + 06 s
8e Josep Jufré ESP Saunier Duval-Scott + 06 s
9e Christian Vande Velde USA Garmin-Chipotle   + 06 s
10e Andy Schleck LUX Team CSC Saxo Bank + 06 s

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Kim Kirchen     LUX Team Columbia en 28 h 23 min 40 s
2e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + 06 s
3e Stefan Schumacher GER Gerolsteiner + 16 s
4e Christian Vande Velde USA Garmin-Chipotle + 44 s
5e Denis Menchov RUS Rabobank + 1 min 03 s
6e Alejandro Valverde ESP Caisse d'Épargne + min 12 s
7e David Millar GBR Garmin-Chipotle + min 14 s
8e Stijn Devolder BEL Quick Step + min 21 s
9e Óscar Pereiro ESP Caisse d'Épargne + min 21 s
10e Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia + min 21 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Kim Kirchen     LUX Team Columbia 119 points
2e Óscar Freire ESP Rabobank 95 pts
3e Thor Hushovd NOR Crédit agricole 88 pts

Classement de la montagneModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er David de la Fuente   ESP Saunier Duval-Scott 28 points
2e Sylvain Chavanel FRA Cofidis 27 pts
3e Thomas Voeckler FRA Bouygues Telecom 27 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Thomas Lövkvist   SWE Team Columbia en 28 h 25 min 01 s
2e Andy Schleck LUX Team CSC Saxo Bank   + 37 s
3e Maxime Monfort BEL Cofidis + 46 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Team CSC Saxo Bank     Danemark en 85 h 13 min 26 s
2e Team Columbia   États-Unis + min 52 s
3e Caisse d'Épargne   Espagne + min 29 s

CombativitéModifier

  Luis León Sánchez (Caisse d'Épargne)

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :