Ouvrir le menu principal

75e régiment de rangers (États-Unis)

(Redirigé depuis 75th Ranger Regiment)

75e régiment de rangers
75th Ranger Regiment
Image illustrative de l’article 75e régiment de rangers (États-Unis)
Insigne du 75th Ranger Regiment.

Création 28 janvier 1974 (1er bataillon)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Branche US Army
Type Régiment d'infanterie légère
Rôle Infanterie légère d'opérations spéciales
Effectif Environ 2 000
Fait partie de US Army Special Operations Command (USASOC)
Composée de Trois bataillons
Garnison Fort Benning, Géorgie
Ancienne dénomination 75th Infantry Regiment (Ranger)
Surnom Rangers, US Army Rangers
Devise Sua Sponte (« De leur plein gré»)
Rangers lead the way (« Les Rangers ouvrent la voie »)
Batailles Seconde Guerre mondiale
Guerre de Corée
Guerre du Viêt Nam
Opération Eagle Claw
Invasion de la Grenade
Opération Just Cause
Tempête du désert
Opération Gothic Serpent
Opération Liberté Immuable
Opération liberté irakienne

Le 75e régiment de rangers (en anglais : 75th Ranger Regiment) est l'une des forces spéciales de l’US Army.

Seule unité des United States Army Rangers existant actuellement dans les Forces armées des États-Unis, ce régiment constitue une unité d'infanterie légère dédiée aux opérations spéciales qui est flexible, très entraînée et rapidement déployable.

HistoriqueModifier

Pour un article plus général, voir United States Army Rangers.

Le terme de « ranger » est utilisé aux États-Unis depuis le XVIIe siècle pour désigner des unités d'infanterie. Ces unités ont été alternativement au cours de leur histoire, des unités de ligne ou des unités de raid derrière les lignes adverses (ainsi que, pendant la guerre du Viêt Nam, des unités de reconnaissance organiques aux grandes unités). C'est aussi depuis 1950 le nom d'une école d'aguerrissement, la Ranger School, dont le cursus n'est cependant pas lié aux unités Ranger.

Le 75th Ranger RegimentModifier

À la suite du désengagement des États-Unis de la guerre du Viêt Nam, les officiers supérieurs de l'US Army perçurent le besoin d'une unité d'infanterie légère d'élite pouvant être déployée rapidement. En conséquence, le général Creighton Abrams créa le 1st Battalion (Ranger) du 75th Infantry Regiment le à Fort Benning, qui déménagea à Fort Stewart le 1er juillet suivant. Trois mois plus tard, le , le 2nd Ranger Battalion était créé à Fort Lewis. Dix ans plus tard, le , le 3rd Ranger Battalion et le quartier-général du régiment étaient activés à Fort Benning[1]. Le , le régiment fut renommé 75th Ranger Regiment et reçut l'autorisation de tracer sa généalogie officielle des unités de rangers ayant existé depuis les « rangers de Darby » (qui faisaient jusqu'alors partie de la généalogie officielle des Special Forces).

Les 4th, 5th et 6th Ranger Battalions furent également réactivés par la suite, formant la Ranger Training Brigade encadrant la Ranger School. Ces bataillons font partie de l'école du Training and Doctrine Command (TRADOC) de l'US Army, et ne font pas partie du 75th Ranger Regiment.

Les rangers ont participé à toutes les opérations militaires américaines d'envergure depuis 1974, y compris l'opération Eagle Claw, les invasions de la Grenade et du Panama, l'opération Tempête du désert, l'opération Gothic Serpent en Somalie qui s'acheva par les combats de Mogadiscio des 3 et 4 octobre 1993 au cours desquels six rangers furent tués.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Guerre contre le terrorismeModifier

Après les attentats du 11 septembre 2001, les rangers participent à la guerre contre le terrorisme[2].

Le 75th Ranger Regiment a participé à la guerre d'Afghanistan, notamment aux raids sur Rhino et Gecko, et à celle de l'Irak.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

OrganisationModifier

 
Organigramme du 75e régiment de rangers en 2008.
 
Insigne d'épaule du 2e bataillon de rangers US.

Le 75th Ranger Regiment est organisé comme suit[3] :

Chaque bataillon est organisé en quatre rifle companies (compagnies de fusiliers, appelées compagnies A à D), une Ranger Support Company (RSC) (soutien, compagnie E), et une reconnaissance platoon (section de reconnaissance).

Le Ranger Special Troops Battalion regroupe divers soutiens du régiment dont une compagnie de transmissions, une compagnie de renseignement militaire et la Regimental Reconnaissance Company (compagnie de reconnaissance régimentaire, RRC).

FormationModifier

En 2010, la formation initiale pour postuler dans cette unité comprend l'entraînement de base, l'entraînement individuel avancé, un stage à l'école aéroportée puis le Ranger Assessment and Selection Program (RASP) destiné aux hommes du rang et qui dure huit semaines. Le RASP est divisé en deux phases de quatre semaines. La première phase entraîne aux actes élémentaires de combat, ce qui permet aux instructeurs d'évaluer les capacités physiques et psychologiques des candidats. La seconde phase comprend l'apprentissage des tactiques, techniques et procédures avancées relatives au tir, à l'utilisation d'explosifs et la conduite de véhicules en opération.

Le programme d'instruction des officiers et sous-officiers dure trois semaines. Au cours de ses deux premières années de présence en unité, tous les candidats sont envoyés en stage à la Ranger School.

La classe 03-10 de ayant débuté avec 155 volontaires s'est terminée avec 56 d'entre eux[4].

DevisesModifier

Rangers lead the way : « Les Rangers ouvrent la voie ».

Devise des rangersModifier

Le , pendant le débarquement en Normandie, dans le secteur Dog White de la plage Omaha Beach, le général de brigade Norman Cota, assistant du commandant de la 29e division d'infanterie américaine, cherchant à sortir les unités débarquées de la plage, cria aux hommes du 5th Ranger Batallion : What outfit is this ? (« Qu'est-ce que c'est que cette bande ? »). On lui répondit : 5th Rangers !, ce à quoi Cota répondit : Well, Goddamn it then, Rangers, lead the way ! (« Eh bien, nom de Dieu, Rangers, ouvrez-nous la voie ! »)

Depuis, Rangers lead the way ! (qui dans ce contexte se traduit plutôt par « Les Rangers ouvrent la voie ! ») est la devise officielle des rangers.

Devise du 75th Ranger RegimentModifier

La devise du 75th Ranger Regiment est Sua Sponte, qui veut dire en latin « de leur plein gré ». Cette devise reflète le fait que les rangers actuels se sont portés volontaires à trois reprises pour pouvoir intégrer le 75th Ranger Regiment : d'abord pour s'engager dans l'US Army, ensuite pour être qualifié parachutiste, et enfin pour rejoindre le régiment.

Serment du rangerModifier

Reconizing that I volunteered as a Ranger, fully knowing the hazards of my chosen profession, I will always endeavor to uphold the prestige, honor, and high esprit de corps of my Ranger Regiment.

Reconnaissant m'être engagé en tant que ranger, en ayant une parfaite connaissance des dangers de ma profession, je m'efforcerai de toujours faire respecter le prestige, l'honneur et l'esprit de corps des rangers.

Acknowledging the fact that a Ranger is a more elite soldier who arrives at the cutting edge of battle by land, sea, or air, I accept the fact that as a Ranger my country expects me to move farther, faster and fight harder than any other soldier.

Je reconnais qu'un ranger est un soldat d'élite qui arrive sur le terrain au moment critique, par voie aérienne, maritime ou terrestre, qui doit donc toujours être plus rapide, se battre plus dur et plus longtemps, que tout autre soldat pour son pays.

Never shall I fail my comrades. I will always keep myself mentally alert, physically strong and morally straight and I will shoulder more than my share of the task whatever it may be. One-hundred-percent and then some.

Je ne dois jamais laisser tomber mes camarades. Je serai toujours à l'affût mentalement, fort physiquement, droit moralement et j'en ferai toujours plus que ma part de travail, quel qu'il soit. A cent pourcent et encore un peu plus.

Gallantly will I show the world that I am a specially selected and well-trained soldier. My courtesy to superior officers, neatness of dress and care of equipment shall set the example for others to follow.

Je montrerais noblement au monde que je suis spécialement sélectionné et un soldat bien entrainé. Ma courtoisie envers mes supérieurs, mon port parfait de l'uniforme et le soin que j'apporte à l'équipement doivent servir d'exemple à suivre aux autres

Energetically will I meet the enemies of my country. I shall defeat them on the field of battle for I am better trained and will fight with all my might. Surrender is not a Ranger word. I will never leave a fallen comrade to fall into the hands of the enemy and under no circumstances will I ever embarrass my country.

J'affronterai les ennemis de mon pays avec ferveur. Je dois les vaincre sur le champ de bataille car je suis mieux entrainé et me battrait avec toutes mes forces. Se rendre n'est pas un mot « ranger ». Je ne laisserai jamais un camarade tombé se trouver entre des mains ennemies, et en aucun cas je ne ferai de tort à mon pays.

Readily will I display the intestinal fortitude required to fight on to the Ranger objective and complete the mission though I be the lone survivor.

Je donnerai tout ce que j'ai pour servir mon pays avec les rangers, pour accomplir ma mission, et même si je devais être l'unique survivant.

Rangers lead the way!

Les rangers ouvrent la voie !

Dans la culture populaireModifier

Films et séries téléviséesModifier

  • Dans la série Bones, l'agent Seeley Booth est un ancien sniper du 75e régiment de Rangers.
  • Le film Darby's Rangers (en français : Les commandos passent à l’attaque) raconte la formation et les combats du 1st Ranger Battalion pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • Dans le film L'Agence tous risques de 2010, l'équipe vient du 75e régiment de Rangers.
  • Dans la série Chicago PD, Jay Halstead est un policier dans une unité spécialisée mais a servi en Afghanistan en tant que ranger du 75e régiment de rangers.
  • Dans le film de Steven Spielberg Il faut sauver le soldat Ryan, l'équipe menée par Tom Hanks est issue du 2nd Ranger Bataillon.
  • Dans Esprits Criminels, l'agent Luke Alves a servi dans la guerre en Irak auprès du 75e régiment de rangers.
  • Dans la série 24:Legacy, Carter est un ex ranger.

Jeux vidéoModifier

Les rangers apparaissent dans la série Call of Duty :

Ils apparaissent également dans la série Medal of Honor :

  • dans l'opus Débarquement Allié, la campagne se déroule du point de vue du lieutenant Powell, du 1er bataillon de rangers ;
  • dans l'opus de 2010, plusieurs missions se déroulent du point de vue du 75e régiment de rangers.

Notes et référencesModifier

  1. dates et lieux selon http://www.soc.mil/sofinfo/history.html
  2. (en) Sean Naylor, Not a Good Day to Die : The Untold Story of Operation Anaconda, New York, Berkley Caliber, (1re éd. 2005), 352 p. (ISBN 0-425-20787-0 et 978-0-425-20787-1), p. 30, 38
  3. https://www.benning.army.mil/75thranger/content/Organization.htm
  4. (fr) Sélection des rangers, Jean-Jacques CECILE, 23 avril 2010.

Lien externeModifier