Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

4e division cuirassée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 4e division.

La 4e division cuirassée (ou 4e DCr) est une unité éphémère de l’armée française de la Seconde Guerre mondiale créée le 10 mai 1940, constituée sur le champ de bataille, et principalement composée de bataillons de chars. Elle combat sans interruption pendant 40 jours.

4e division cuirassée
Image illustrative de l'article 4e division cuirassée
Insigne de la 4e DCr

Création mai 1940
Dissolution 1940
Pays Drapeau de la France France
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant historique Colonel de Gaulle

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

  • 15 mai 1940 : début du rassemblement des éléments de la 4e division cuirassée.
 
Monument en hommage à la 4e à Crécy-sur-Serre et aux combats de 1940.

Historique des garnisons, campagnes et bataillesModifier

Campagne de 1940Modifier

Commandée par le colonel de Gaulle, elle est engagée à l’aube du 17 mai pour une action offensive réussie sur Montcornet et livre des combats autour de Laon. La division se porte ensuite au sud d’Abbeville pour attaquer la tête de pont allemande, les 28 et 29 mai, l'objectif général étant de dégager les unités encerclées de la poche de Dunkerque.

Le 1er juin, la 4e DCr est relevée par la 51e division anglaise, et doit se regrouper dans la région de Marseille-en-Beauvaisis, pour être rattachée au groupement cuirassé du général Delestraint. Le 6 juin, le général de Gaulle doit quitter son commandement, car il est nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre ; il est remplacé par le colonel Chaudesolle, puis le 7 juin par le général de la Font.

Le 10 juin, le groupe cuirassé est rattaché à l'Armée de Paris, et, le 12 juin, la division est placée sous les ordres du 10e corps d'armée. La division participe ensuite aux combats de la retraite, notamment sur la Loire (du 12 au 19 juin), ceci jusqu'au cessez-le-feu qui intervient le 26 juin 1940.

CompositionModifier

La création de l’unité se fait à partir de début mai 1940. L’amalgame est achevé le 15 mai.

Composition initiale de la division, dans l’ordre d’arrivée des unités :

Unité Arrivée Équipement / Départ
46e bataillon de chars de combat 35 Renault B 1bis
19e bataillon de chars de combat 35 Renault D2
4e bataillon de chasseurs portés
24e bataillon de chars de combat
303e régiment d'artillerie tractée
4e groupe autonome d'artillerie
322e RATTT / 1er groupe 17/05/1940
322e RATTT / 2e groupe 17/05/1940
10e régiment de cuirassiers escadron de Panhard AMD-178 18/05/1940
10/80e BDAC 20/05/1940
11/86e BDAC 20/05/1940
47e bataillon de chars de combat 21/05/1940 35 Renault B 1bis
44e bataillon de chars de combat 21/05/1940 45 Renault R 35
7e RDP / 1er bataillon 21/05/1940
État-major – AD 23/05/1940
1020e batterie du 404e DCA 23/05/1940
305e RATTT / 1er groupe (105) 23/05/1940 06/06/1940 (réparti à la RGA)
2e bataillon du 7e régiment de dragons portés 24/05/1940
3e cuirassiers / 1er groupe d'escadron de chars Somua 18/05/1940
3e cuirassiers / 2e groupe d'escadron de chars Hotchkiss 25/05/1940
665e batterie divisionnaire antichar 25/05/1940
51e batterie antichar autonome 27/05/1940
661e batterie divisionnaire antichar 28/05/1940

MatérielsModifier

Au total, la division a engagé 364 blindés :

TraditionsModifier

DeviseModifier

InsigneModifier

DrapeauModifier

ChantModifier

Chefs de corpsModifier

  • 10 mai 1940 : colonel de Gaulle,
  • 6 juin 1940 : colonel Chaudesolle,
  • 7 juin 1940 : général de La Font.

Faits d'armes faisant particulièrement honneur à l'unitéModifier

Personnalités ayant servi au sein de l'unitéModifier

 
maison où le colonel de Gaulle enregistra un appel où il montre sa confiance en une victoire finale de la France, il le fit le 21 mai 1940.

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Situation de l’armée française au 10 mai 1940.
  • François Vauvillier, revue Histoire de guerre, blindés et matériels, n° 79 et 80 articles de La division cuirassée en 1940 et ses perspectives, 2007-2008.
  • Dominique Lormier, Comme des lions - mai juin 1940 - Le sacrifice héroïque de l'armée française, édition Calmann-Lévy, 2008, (ISBN 978-2-7021-3445-0).

Notes et référencesModifier


"Dans un petit avion, il emportait avec lui tout l'espoir de la France" Churchill