48e corps de blindés (Allemagne)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 48e corps.

XXXXVIII. Panzerkorps
48e corps de blindés
Création 21 juin 1942
Dissolution 8 mai 1945
Pays Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Branche Wehrmacht
Type Corps d'armée
Rôle Unités de blindés
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles

Le 48e corps de blindés (en allemand : XXXXVIII. Panzerkorps) était un corps d'armée d'unités blindées (Panzer) de l'armée de terre allemande: la Heer au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

HistoriqueModifier

Le XXXXVIII Panzerkorps est formé le à partir du XXXXVIII. Armeekorps.

Il prend part à l'Opération Barbarossa et combat dans des opérations défensives autour de Koursk, puis combat au sud de Stalingrad.

Mis en réserve à la fin de l'été 1942, il est la seule réserve disponible du groupe d'armées B pour s'opposer à l'opération Uranus et empêcher l'encerclement de la 6. Armee à Stalingrad. Composé de la faible 22. Panzerdivision et de la plus faible encore 1re division blindée roumaine, il n'a pas les moyens de stopper la 5e armée blindée. Bien qu'encerclé, le XXXXVIII Panzerkorps réussira à se frayer un chemin jusqu'à l'ouest de la rivière Tchir[1] avec les quelques éléments roumains ayant réussi à s'échapper de l'encerclement du groupe Lascar. Sa résistance affaiblira l'offensive russe, l'empêchant de border tout le cours de la Tchir et obligeant la stavka à détourner des forces destinées à réduire la poche de Stalingrad, contribuant pour quelque temps à la survie de la 6. Armee. Cela n'empêchera pas son commandant, le général Heim, de servir de bouc émissaire pour la défaite de Stalingrad : il perd le commandement de son corps d'armée dès le soir du [2]{,}[3], le jour même du déclenchement d'Uranus, et il est renvoyé de l'armée en .

Une fois sorti de l'encerclement, le corps est transféré du groupe d'armée Hollidt à la 4e Panzerarmee et se voit réattribuer de nouvelles unités : la 11. Panzerdivision, la 7. Luftwaffen-Feld-Division et la 336. ID, afin de participer à l'opération Wintergewitter pour dégager la 6. Armee encerclée dans Stalingrad. Cependant, le XXXXVIII. Panzerkorps doit faire face à l'offensive lancée par la 5e armée blindée et la 5e armée de choc pour empêcher ce dégagement, il se trouve alors pris dans une série de combats défensifs sur le cours inférieur de la Tchir.

Durant le printemps 1943, il combat à Aksai, Kalinov, Tormosin et Morozovsk. Il prend part à l'Opération Zitadelle (Koursk), puis combat à Radomyshl, Berdichev et Busko Zdrog.
Il bat en retraite à travers la Pologne et finit la guerre sur les bords de l'Elbe.

OrganisationModifier

Commandants successifsModifier

Date Grade Commandant
- General der Panzertruppen Rudolf Veiel
- Generalleutnant Ferdinand Heim
- General der Panzertruppen Hans Cramer
- General der Panzertruppen Heinrich Eberbach
- General der Panzertruppen Otto von Knobelsdorff
6. - General der Infanterie Dietrich von Choltitz
- General der Panzertruppen Otto von Knobelsdorff
- General der Infanterie Dietrich von Choltitz
- General der Panzertruppen Heinrich Eberbach
- General der Panzertruppen Hermann Balck
- General der Panzertruppen Walther Nehring
- General der Panzertruppen Fritz-Hubert Graeser
- General der Panzertruppen Maximilian Reichsfreiherr von Edelsheim
- Generalleutnant Wolf Hagemann

Théâtres d'opérationsModifier

  • Front de l'Est, secteur Sud : -
  • Front de l'Est, secteur Centre : -
  • Pologne : -
  • Silésie et ouest de l'Allemagne : -

Ordre de bataillesModifier

Rattachement d'ArméesModifier

Date Armée Groupe d'Armées
1942
Juin 4. Panzerarmee Heeresgruppe Süd
Août 4. Panzerarmee Heeresgruppe B
Décembre Armee-Abteilung Hollidt Heeresgruppe Don
1943
Janvier Armee-Abteilung Hollidt Heeresgruppe Don
Mars 4. Panzerarmee Heeresgruppe Süd
Avril Armee-Abteilung Kempf Heeresgruppe Süd
Mai z. Vfg. OKH
Juillet 4. Panzerarmee Heeresgruppe Süd
Octobre 8. Armee Heeresgruppe Süd
Novembre 4. Panzerarmee Heeresgruppe Süd
1944
Janvier 4. Panzerarmee Heeresgruppe Süd
Avril 4. Panzerarmee Heeresgruppe Nordukraine
Juin 1. Panzerarmee Heeresgruppe Nordukraine
Août 4. Panzerarmee Heeresgruppe Nordukraine
Octobre 4. Panzerarmee Heeresgruppe A
1945
Janvier 4. Panzerarmee Heeresgruppe A
Février 17. Armee Heeresgruppe A
12. Armee Heeresgruppe Weichsel

Unités subordonnéesModifier

Unités organiquesModifier

  • Arko 108
  • Korps-Nachrichten-Abteilung 448
  • Korps-Nachschubtruppen 448
  • Feldgendarmerie-Trupp 448

Unités rattachéesModifier

  • Division "Großdeutschland"
  • 24. Panzer-Division
  • 3. Infanterie-Division (mot)
  • 16. Infanterie-Division (mot)
  • 24. Panzer-Division
  • 14. Panzer-Division
  • 29. Infanterie-Division (mot)
  • 94. Infanterie-Division
  • 20. rumänische Division
  • 11. Panzer-Division
  • 106. Infanterie-Division
  • 39. Infanterie-Division
  • 6e Panzerdivision
  • Panzergrenadier-Division "Großdeutschland"
  • 11. Panzer-Division
  • 167. Infanterie-Division
  • Panzergrenadier-Division "Großdeutschland"
  • 3. Panzer-Division
  • 11. Panzer-Division
  • 19. Panzer-Division
  • 11. Panzer-Division
  • 208. Infanterie-Division
  • 269. Infanterie-Division
  • 329. Infanterie-Division
  • 14. Flak-Division
  • Kampfgruppe "Halle"
  • Kampfgruppe "Leipzig"
  • Kampfgruppe "Torgau"
  • Kampfgruppe "Riesa"
  • Kampfgruppe "Hermann"
  • Kampfgruppe "Scherer"
  • Bataillon "Schildau"

Notes et référencesModifier

  1. David Glantz, Endgame at Stalingrad, vol 1, p. 394, le XLVIII panzerkorps réussit à traverser le Tchir dans la nuit du 24 au 25 novembre
  2. David Glantz, Endgame at Stalingrad, vol 1, p.222
  3. David Glantz, Endgame at Stalingrad, vol 1, p. 394 Heim est cependant mentionné comme officier commandant une des deux colonnes passant la Tchir le 24-25 novembre

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Articles connexesModifier