15e régiment de tirailleurs algériens

15e Régiment de Tirailleurs Algériens
Image illustrative de l’article 15e régiment de tirailleurs algériens
Insigne régimentaire du 15e régiment de tirailleurs algériens

Création 1918
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment de tirailleurs
Rôle Infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
Maroc 1919-1927-1932-1934
Décorations Croix de guerre 1939-1945
une palme

Le 15e régiment de tirailleurs algériens était un régiment d'infanterie appartenant à l'Armée d'Afrique qui dépendait de l'armée de terre française.

HistoriqueModifier

Le 15e régiment de marche de tirailleurs algériens, est constitué fin avec un seul bataillon de tirailleurs. Il est l'amalgame des trois bataillons du 288e R.I. qui formèrent les deux autres bataillons du régiment, la situation qui dura jusqu'à la fin de décembre date à laquelle le 15e RMTA reçut un millier de recrues indigènes. Il fut alors composé, au début de 1920, de trois bataillons. Il est basé au Maroc devient régiment autonome.

En 1925 à la bataille de l'Ouergha le 3e bataillon contient les assauts rifains.

En 1939, avant la mobilisation le régiment est basé à Périgueux et Bergerac sous les ordres du colonel Buisson.

En , la 3e DINA reçoit la mission de renforcer le sous-secteur de Mouzon (secteur fortifié de Montmédy) en remplacement de la 71e division d'infanterie[1]. Il participe ainsi à la bataille de la Meuse en mai. Le , la division est capturée dans la région de Vaudémont. Le régiment se sacrifie sans le moindre profit, son courage suppléant à la carence du commandement.

Insigne du 15e RTAModifier

Drapeau du régimentModifier

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[2] :

 

DécorationsModifier

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1939-1945 avec une palme (une citation à l'ordre de l'armée).

Personnages célèbres ayant servi au 15e RTAModifier

  • MESSAOUDI Mohamed (1909-1973), adjudant 1940, prisonnier de guerre, devenu maire de Takerboust (Algérie)

Sources et bibliographieModifier

  • Anthony Clayton, Histoire de l'Armée française en Afrique 1830-1962, Albin Michel, 1994
  • Robert Huré, L'Armée d'Afrique: 1830-1962, Charles-Lavauzelle, 1977

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers : Par delà la Meuse 10 - 15 mai 1940, t. I, Bayeux, Heimdal, , 462 p. (ISBN 978-2-84048-270-3 et 2-84048-270-3), p. 25.
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier