11e armée (Allemagne)

La 11e armée (en allemand : 11. Armee) était une armée (regroupement d'unités) de la Deutsches Heer (armée de terre allemande) pendant la Première Guerre mondiale, puis de la Heer (armée de terre de la Wehrmacht) lors de la Seconde Guerre mondiale.

Première Guerre mondialeModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

La XIe armée est formée le en tant que Kommandostab Leipzig; à partir du , il est renommé Kommandostab München. Du au , la XIe armée est aussi connue comme berkommando der Truppen des deutschen Heeres in Rumänien. Après avoir participé à la conquête de la Bessarabie, la XIe armée conquiert la Crimée et capture la ville de Sébastopol.

En , Hitler fait transporter la XIe Armée de von Manstein sur le front de Léningrad et lui confie l'opération Nordlicht, qui doit commencer le 14 septembre, dont l'objectif principal est la prise de Léningrad.

 
L'avancée maximale du front soviétique lors de l'offensive de Siniavine.

En août, les russes lancent une attaque afin de réduire le Col de bouteille. La XIe Armée est lancée en contre-attaque permettant l'encerclement de la 2e armée de choc soviétique et le 15 octobre. Les 5 divisions d'infanterie, 2 divisions de la Garde et 6 brigades d'infanterie indépendantes présentes dans la poche sont détruites ou capturées. Au total les Allemands font 12 400 prisonniers, et capturent 193 canons et 244 chars.

En novembre, Hitler décide de l'envoyer en renfort sur le front de Stalingrad. Elle est restructurée en Heeresgruppe Don (Groupe d'armée Don) le et participe à la bataille de Stalingrad.

La XIe Armée est réformée le à partir des éléments du personnel de l'Oberkommando Oberrhein (dans certaines sources, cette seconde formation est répertorié comme Armeegruppe Steiner ou Armee-Abteilung Steiner). Elle a mené l'opération Sonnenwende (Opération Solstice) en , une contre-offensive infructueuse du secteur de Stargard pour émousser le fer de lance soviétique visant Berlin. Plus tard, le même mois, le quartier général de la 11. Armee est mis à la disposition du Heeresgruppe Weichsel sans troupes assignées.

Elle est reconstituée le pour mener une attaque sur Kassel afin d'ouvrir un corridor pour l'Heeresgruppe B qui a été encerclé dans la poche de la Ruhr. Après avoir lancé quelques petites contre-attaques contre l'avancée de la 3e armée américaine, la XIe Armée se retire sur les montagnes du Harz, où, après de violents combats, le général Walther Lucht et son personnel se rendent le .

OrganisationModifier

Commandants successifsModifier

Date Grade Commandant
- Generaloberst Eugen Ritter von Schobert
- Generalfeldmarschall Erich von Manstein
Reformation
- SS-Obergruppenführer Felix Steiner
- ?? ??
- General der Infanterie Otto Hitzfeld
- General der Artillerie Walther Lucht

Chefs d'état-majorModifier

Date Grade Commandant
- Generalmajor Otto Wöhler
- ?? ??
- Generalmajor Friedrich Schulz
Reformation
- Oberst Fritz Estor

Zone d'opérationsModifier

  • Allemagne : -
  • Front de l'Est, secteur Sud : -
  • Front de l'Est, secteur Nord : -
  • Est de la Poméranie : -
  • Front de l'Ouest :

Ordre de batailleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Verteidigungsbereich = région à défendre

SourceModifier

Liens externesModifier