Île Victoria (Russie)

île Victoria
Остров Виктория (Ru)
Localisation de l'île Victoria dans l'Océan Arctique
Localisation de l'île Victoria dans l'Océan Arctique
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 80° N, 36° E
Superficie 14 km2
Point culminant 105 m
Administration
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Oblast d'Arkhangelsk
Autres informations
Découverte 20 juillet 1898 par Johannes Nilsen et Ludvig Bernard Sebulonsen
Géolocalisation sur la carte : Russie
(Voir situation sur carte : Russie)
île Victoria
île Victoria
Archipels de Russie

L'île Victoria (en russe : Остров Виктория, Ostrov Viktoriya) est une île russe de l'Océan Arctique.

GéographieModifier

Située à mi-chemin entre la Norvège, le Svalbard et l'archipel François-Joseph, elle s'étend sur 14km² et est entièrement recouverte par les glaces. Son point culminant mesure 105 m d'altitude. Son cap nord-ouest se nomme cap Knipovich (Мыс Книповича, Mys Knipovicha).

HistoireModifier

Elle a été découverte le 20 juillet 1898 par deux capitaines norvégiens Johannes Nilsen et Ludvig Bernard Sebulonsen. Nilsen lui a donné le nom de son navire.

L'île est depuis 1926 au cœur de revendications territoriales. Le traité concernant le Spitzberg (1920) la considère comme Terra nullius sous la souveraineté de la Norvège jusqu'à ce qu'un décret soviétique du 15 avril 1926 l'incorpore à l'archipel François-Joseph. Informée le 6 mai, la Norvège conteste alors officiellement cette annexion le 19 décembre.

En 1929, Lars Christensen, consul de Sandefjord, passionnés de chasses à la baleine et dont une des expédions avaient annexé les îles Bouvet et Pierre Ier en Antarctique, finance deux navires dans le but d'hiverner dans l'archipel François-Joseph et de revendiquer l'île Victoria. Bloquée par les glaces, l'expédition ne parvient pas à atteindre l'archipel François-Joseph.

Le 29 juillet 1929, Gueorgui Sedov et Otto Schmidt prennent possession à la baie Tikaya sur l'île Hooker de l'archipel François-Joseph au nom de l'Union Soviétique.

La Norvège abandonne alors ses revendications sur l'archipel pour se concentrer sur l'île Victoria. Le 8 août 1930, le navire norvégien Bratvaag y accoste. Sept hommes y débarquent sous les ordres de Gunnar Horn mais le véritable but de l'expédition Bratvaag (en) est tenu secret et la Norvège n'a jamais officiellement revendiqué l'île après celle-ci, sans doute par crainte des représailles. En septembre 1932, l'annexion soviétique est officialisée.

L'expédition Bratvaag reste quant à elle célèbre pour avoir retrouvé, près de Kvitøya, les restes de l'expédition polaire de S. A. Andrée disparue depuis 1897.

BibliographieModifier

  • Lev Semenovich Berg, Les régions naturelles de L'URSS, 1941, p.375
  • Louis Lliboutry, Traité de glaciologie, vol.2, 1865, p.881
  • I. Gjertz, B. Mørkved, Norwegian Arctic Expansionism, Victoria Island (Russia) and the Bratvaag Expedition, Arctic n°4, vol.51, décembre 1998, p.330-335  
  • Mark Nuttall, Encyclopedia of the Arctic, 2012, p.869