Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Étienne Tassin

philosophe français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tassin.
Étienne Tassin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Étudiant de thèse
Influencé par

Étienne Tassin, né à Paris le 4 avril 1955 et mort dans cette même ville le 6 janvier 2018, est un philosophe et universitaire français.

Sommaire

BiographieModifier

Étienne Tassin a été professeur à l'université Paris VII - Diderot. Il y a enseigné la philosophie politique, en explorant en particulier la pensée d'Hannah Arendt.

Il est titulaire d'un doctorat en philosophie obtenu en 1996 à l'université Paris-XIII, sous la direction de Jacques Poulain, et portant sur la philosophie d'Hannah Arendt[1].

Il meurt subitement des suites d'un accident de la circulation à Paris le 6 janvier 2018[2].

OuvragesModifier

  • avec Marc Richir (éd.), Philosophie, phénoménologie, politique : Jan Patočka, Jérôme Millon, Grenoble, 1992
  • avec Patrice Vermeren (dir.), Le partage des passions, Art-Édition, Villeurbanne, 1992
  • Le trésor perdu : Hannah Arendt : l'intelligence de l'action politique, Payot, Paris, 1999, 591 p. (ISBN 2-228-89258-0)
  • Un monde commun : pour une cosmo-politique des conflits, Seuil, Paris, 2003, 311 p. (ISBN 2020621568)
  • avec Anne Kupiec (éd.), Critique de la politique : autour de Miguel Abensour, Sens & Tonka, Paris, 2006
  • Le maléfice de la vie à plusieurs : la politique est-elle vouée à l'échec ?, Bayard, Montrouge, 2012

RéférencesModifier

  1. Notice de la thèse dans le catalogue du Sudoc
  2. « Mort du philosophe Étienne Tassin », sur Philomag.com, (consulté le 8 janvier 2018)

Liens externesModifier