État d'Adamawa

état du Nigeria

Adamawa
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
Capitale Yola
Métropole Jimeta
Date de création 27 août 1991
Gouverneur Mohammed Jibrilla Bindow
Code ISO NG-AD
Démographie
Population 3 737 239 hab. (2004)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 9° 20′ nord, 12° 30′ est
Superficie 3 974 213 ha = 39 742,13 km2
Latitude 8° à 11° Nord
Longitude 11°5 à 13°5 Est
Température  min. 11 °C  max. 33 °C
Pluviométrie  min. 759 mm/an  max. 1 051 mm/an
Localisation
Localisation de Adamawa
Carte de localisation de l'État.

L'État d'Adamawa est un État du nord-est du Nigeria, issu du découpage de l'ancien État du Gongola. Son nom vient de Modibbo Adama, un chef peul qui a dirigé le jihad d'Usman dan Fodio dans la région au XIXe siècle.

HistoireModifier

Le premier Européen à avoir visité la région est probablement Heinrich Barth en 1849, peu après la fondation de la ville de Yola. Il est venu par le désert du Sahara, depuis Kukawa, alors capitale du Bornou. En 1880, la Compagnie royale du Niger établit un comptoir commercial sur la rivière Bénoué, à quelques kilomètres de Yola. Ce comptoir est le noyau de ce qui est devenu maintenant la ville de Jimeta.

Au XIXe siècle, sous l'impulsion de Modibbo Adama, se constitue un émirat d'Adamawa.

GéographieModifier

L'unité de la région est le massif ou plateau de l'Adamaoua, qui donne aussi son nom à la région camerounaise de l'Adamaoua.

L'État d'Adamawa est bordé au sud et à l'ouest par l'État de Taraba, au nord-est par les États de Borno et Gombe, et à l'est par le Cameroun.

Le climat est de type tropical, caractérisé par deux saisons : l'une sèche de novembre à mars, et une humide d'avril à octobre.

La végétation est de type « savane guinéenne » au sud et « savane soudanaise » au nord.

La population se compose principalement de Marghi, Higgi, Bachama, Hildi, Momoye...

Histoire récenteModifier

Cette région intéresse particulièrement le groupe Boko Haram.

DivisionsModifier

À sa création, l'État était divisé en 4 LGA (Local Government Area), il en compte maintenant 21 : Demsa, Fufure, Ganye, Gayuk, Gombi, Grie, Hong, Jada, Larmurde, Madgali, Maiha, Mayo-Belwa, Michika, Mobi North, Mobi South, Numan, Shelleng, Song, Teungo, Yola North et Yola South.

 
Adamawa divisions

ÉconomieModifier

La majeure partie de la population active est employée dans l'agriculture. Les conditions climatiques et écologiques permettent la culture des céréales, du coton, des pommes de terre, du maïs, de l'igname, du manioc, du millet et du riz. La pêche et l'élevage de bétail sont aussi des branches importantes de l'économie.

CultureModifier

 
Délégation de l'État d'Adamawa lors d'un festival culturel

Comme souvent au Nigeria, la région comprend de nombreux groupes ethniques, les principaux étant les Chamba, Hggi, Longuda, Bwatiye et Fulani. On trouve aussi une proportion non négligeable de Marghi, Kilba, Bura Fali, Kanakuru, Yungur et Mbula.

Par conséquent, on parle de nombreux dialectes en Adamawa ; cependant, le haoussa et le peul de l'Adamaoua sont généralement utilisés comme langue véhiculaire.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :