Érentrude de Salzbourg

Érentrude de Salzbourg
Image illustrative de l’article Érentrude de Salzbourg
Statue de sainte Érentrude à l'entrée de l'abbaye de Nonnberg
Saint
Naissance vers 660
Worms, Austrasie
Décès  
Salzbourg, Bavière
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Vénérée par Église catholique romaine
Fête 30 juin

Sainte Érentrude de Salzbourg (en allemand : Erentrudis), née vers 660 à Worms et morte le à Salzbourg est une religieuse canonisée par l'Église catholique. La première abbesse de l'abbaye bénédictine de Nonnberg, elle est la patronne de la ville autrichienne de Salzbourg. Sa fête est le .

BiographieModifier

Son nom a plusieurs variantes : Erintrudis, Erentrud, Ehrentrudis, Ehrentraud, Erentraud, etc.

Issue de la haute noblesse franque, possiblement de la dynastie des Robertiens, Érentrude est la sœur ou la nièce (neptis selon les registres de l'archevêque Arn de Salzbourg) de saint Rupert. Vers 696, elle l'accompagne à Salzbourg (Iuvavum) en Bavière où elle devient la première abbesse bénédictine de l'abbaye de Nonnberg (littéralement « Mont-des-Nonnes ») fondée au-dessous de Hohensalzburg vers l'an 712.

PostéritéModifier

 
La chapelle Sainte-Érentrude de Göttweig

Érentrude était vénérée déjà à partir du VIIIe siècle, et l'abbaye de Nonnberg était devenue la destination de pèlerinages. En 1024, la translation de ses reliques dans la nouvelle crypte de l'abbatiale Sainte-Marie a lieu. Une hagiographie écrite au couvent remonte au début du XIVe siècle.

AnnexesModifier

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Traduction de l'article Wikipédia en allemand.

Liens internesModifier

Liens externesModifier