Énergie à Taïwan

Énergie à Taïwan
Image illustrative de l’article Énergie à Taïwan
Centrale de Hoping, charbon.
Bilan énergétique (2019)
Offre d'énergie primaire (TPES) 4 585 PJ
(109,5 M tep)
par agent énergétique pétrole : 36,2 %
charbon : 35,7 %
gaz naturel : 18,1 %
électricité : 8,7 %
Énergies renouvelables 1 %
Consommation totale (TFC) 2 013 PJ
(48,1 M tep)
par habitant 84,6 GJ/hab.
(2 tep/hab.)
par secteur ménages : 12,3 %
industrie : 49,7 %
transports : 25,1 %
services : 10,5 %
agriculture : 0,5 %
pêche : 1 %
Électricité (2019)
Production 274,19 TWh
par filière thermique : 81,5 %
nucléaire : 11,8 %
hydro : 3,2 %
autres : 1,5 %
biomasse/déchets : 1,4 %
éoliennes : 0,7 %
Combustibles (2019 - PJ)
Production pétrole : 17
gaz naturel : 6
bois : 64
Commerce extérieur (2019 - PJ)
Importations pétrole : 2621
gaz naturel : 832
charbon : 1669
Exportations pétrole : 821
Sources
Agence internationale de l’énergie[1],[2]
NB : dans le bilan énergétique, l'agent "bois" comprend l'ensemble biomasse-déchets

Le secteur de l'énergie à Taiwan est presque entièrement dépendant des importations d'agents énergétiques importés (pétrole, gaz naturel, charbon et uranium).

La part de l'électricité dans la consommation finale d'énergie du pays était de 30,3 % en 2019. Sa production provenait pour l'essentiel du charbon (46,1 %), du gaz naturel (33,2 %) et des centrales nucléaires (11,8 %). La part des énergies renouvelables était de 6,1 % (surtout hydro et solaire).

Secteur des hydrocarburesModifier

Secteur amontModifier

La production de pétrole et de gaz sur le territoire taiwanais est anecdotique. Des travaux d'évaluation du potentiel offshore sont en cours dans le détroit de Taïwan et en mer de Chine méridionale, menés par la compagnie nationale CPC (Chinese Petroleum Corp., Taiwan)[3].

Importations, raffinage, consommation de pétroleModifier

Le pays possède quatre raffineries, d'une capacité totale de 1.2 million de barils/jour environ. Plus de 80 % du pétrole est importé du Golfe persique, le reste provenant de pays comme l'Angola[4]. Le pays réexporte une partie des carburants raffinés, comme de l'essence, du kérosène et du gasoil, mais il importe du naptha et du fioul-oil[5].

Importations et consommation de gaz naturelModifier

Taiwan importe du gaz sous forme liquide. Deux ports méthaniers se trouvent à Taichung et Kaohsiung. 18,7 milliards de mètres cubes de gaz naturel ont été importés sous cette forme en 2015. La moitié provient du Qatar, la Malaisie et l'Indonésie étant les autres fournisseurs importants[6]. Plus de 80 % du gaz est utilisé dans les centrales électriques et les cogénérations[5].

Secteur électriqueModifier

 
Production d'électricité par source.

La part de l'électricité dans la consommation finale d'énergie du pays était de 30,3 % en 2019 (886,3 PJ sur 2 922 PJ)[1].

La production d'électricité de Taiwan était de 274,2 TWh en 2019, dont 126,4 TWh produits par les centrales au charbon (46,1 %), 91,1 TWh par les centrales au gaz (33,2 %) et 32,3 TWh par les centrales nucléaires (11,8 %). Les énergies renouvelables ont produit 16,6 TWh, soit 6,1 % du total (hydro : 8,8 TWh, solaire : 4,0 TWh, éolien : 1,9 TWh, déchets : 1,8 TWh)[7]. Le réseau électrique est en 60 Hz et la tension domestique est de 110 volts.

Centrales thermiquesModifier

Les centrales au charbon sont les plus développées, fournissant presque la moitié de l'électricité de Taiwan[4]. La centrale thermique de Taichung est la plus puissante centrale au charbon du monde, avec une capacité de 5 500 MW (5 800 en prenant en compte les unités à gaz naturel et les éoliennes présentes aussi sur le site). La centrale d'Hsinta et la centrale de Mailiao sont d'autres centrales à charbon géantes (plus de 4 000 MW chacune)[8].

Filière nucléaireModifier

Taïwan possède trois centrales nucléaires qui ont produit 30,34 TWh en 2020, soit 12,7 % de la production d'électricité du pays[9]:

Une centrale à l’arrêt définitif :

Deux centrales opérationnelles :

La construction de la centrale nucléaire de Lungmen (2 x 1 350 MW, réacteurs de 3ème génération ABWR) a été suspendue en 2014 dans l'attente du référendum taïwanais de 2018, qui a décidé l'abrogation de la loi sur la sortie du nucléaire et donc la relance des travaux à Lungmen[10]. La proposition de référendum, lancée par le militant « pro-démocratie » et pro-nucléaire Shih-Hsiu Huang, avait recueilli 315 000 signatures et le soutien de l’ancien Président taiwanais. En 2017, le pays avait connu une coupure d'électricité sans précédent, impactant sept millions de foyers, et menaçant l’industrie des semi-conducteurs, vitale pour l’économie du pays, et en , le gouvernement avait dû redémarrer en urgence un réacteur nucléaire pour répondre à une demande exceptionnelle d'électricité dans un contexte de canicule[11].

En 2016, le Parti démocrate-progressiste (DPP) lance un programme de sortie du nucléaire d'ici 2025. Les réacteurs de la centrale nucléaire de Chin shan ont été définitivement mis à l'arrêt entre 2018 et 2019. Durant l'été 2021, l'un des réacteurs de la centrale de Kuosheng a également été arrêté. Le réacteur n° 2 de cette centrale doit être définitivement mis à l'arrêt en mars 2023. Fin 2021, il ne reste plus que trois réacteurs en activité à Taïwan[12].

Énergies renouvelablesModifier

HydroélectricitéModifier

 
Réservoir de Mingtan, comté de Nantou, 2013.

Les centrales hydroélectriques taïwanaises ont produit 8 753 GWh en 2019, soit 3,2 % de la production d'électricité du pays[7].

La production hydroélectrique du pays a atteint 6,18 TWh en 2020. La puissance installée des centrales hydroélectriques totalisait 4 694 MW fin 2020, au 11e rang de la région Asie orientale-Pacifique, dont 2 602 MW de centrales de pompage-turbinage[13]. Le gouvernement s'est fixé l'objectif d'atteindre 2 500 MW hors pompage-turbinage d'ici 2030[14].

Les deux centrales de pompage-turbinage sont les plus puissantes du pays : celle de Mingtan, mise en service en 1993-95, a une puissance de 1 602 MW[15] et celle de Minghu (aussi dénommée Takuan) de 1 008 MW ; elles sont toutes deux installées sur la rivière Shuili dans le comté de Nantou.

Les principales centrales hydroélectriques conventionnelles sont les cinq centrales construites sur la rivière Dajia dans la région de Taichung, dont la puissance totale dépasse 1 100 MW : Qingshan (360 MW), mise en service en 1970 ; Techi (234 MW, 1974) ; Tienlun (195 MW, 1956) ; Kukuan (180 MW, 1961) ; Ma'an (133,5 MW, 1998).

Énergie éolienneModifier

 
Parc éolien de Kaomei Wetland à Taichung, 2009.

Les éoliennes taïwanaises ont produit 1 892 GWh en 2019, soit 0,7 % de la production d'électricité du pays[7].

Taïwan se situait fin 2017 au 6e rang en Asie avec 692 MW, loin derrière la Chine (188 232 MW) et l'Inde (32 848 MW). Cette puissance s'est accrue de 10 MW au cours de l'année 2017[16].

La base de données The WindPower recense 26 parcs éoliens taïwanais totalisant 625 MW en [17] et fournit une liste de 36 parcs éoliens japonais en fonctionnement ou en projet[18] ; la taille des parcs en fonctionnement est rarement supérieure à 30 MW ; par contre, les projets en mer ont des tailles de plusieurs centaines de mégawatts.

Le parc éolien Wind 1 (100,8 MW) a été mis en service en 2009[19].

Le ministère des affaires économiques de Taiwan a dévoilé le les lauréats d’un appel d’offres portant sur douze projets éoliens offshore, d’une capacité totale de 3,8 GW dont 968 MW seront connectés d’ici 2020, et 3 098 MW entre 2021 et 2025[20] :

  • Changhua, au large de la côte ouest : un projet de parc pilote de 30 turbines 110 MW a été approuvé[21] et un parc de 116 turbines 154 MW est planifié[22] ;
  • Formosa 1 OWF, au large du nord de la côte ouest : une première tranche de 2 turbines (8 MW) est en construction et un projet de parc de 30 turbines 120 MW est planifié[23], ainsi qu'un deuxième projet, Formosa 2 OWF (150 MW)[24] ;
  • Fuhai, au large de la côte ouest : 50 turbines, 200 MW[25]
  • Penghu, dans l'archipel des Îles Pescadores, dans le détroit de Taïwan : 14 turbines (10,2 MW) ont été mises en service à terre de 2001 à 2005 et un projet offshore de 40 turbines (150 MW) est en préparation[26] ;
  • Taihai Ttaoyuan, au large du nord de la côte ouest : 500 MW[27] ;
  • Yunlin, au large du comté de Yunlin sur la côte ouest : 750 MW[28] ;
  • Zhangbin, au large de Taichung, sur la côte ouest : 60 turbines, 240 MW[29].

Énergie solaireModifier

L'énergie solaire photovoltaïque a produit 4 014 GWh à Taïwan en 2019, soit 1,5 % de la production d'électricité du pays[7].

Taïwan a installé 523 MWc en 2017, portant sa puissance cumulée à 1 800 MWc[30], puis 1 400 MWc en 2019[31] et 1 700 MWc en 2020[32].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en)Data and statistics - Chinese Taipei : Balances 2019, Agence internationale de l'énergie, octobre 2021.
  2. (en) Agence internationale de l'énergie (AIE - en anglais : International Energy Agency - IEA), Key World Energy Statistics 2021 (pages 60-69), septembre 2021, [PDF].
  3. « Global Operations » (consulté le )
  4. a et b « Taiwan - International - Analysis - U.S. Energy Information Administration (EIA) » (consulté le )
  5. a et b « IEA - Report » (consulté le )
  6. BP Statistical review of world energy, 2016
  7. a b c et d (en)Data and statistics : Chinese Taipei - Electricity 2019, Agence internationale de l'énergie, octobre 2020.
  8. Taipower's current fossil-fuel power development
  9. a et b Country statistics - Taïwan, China, Agence internationale de l'énergie atomique, consulté le 1er janvier 2022.
  10. (en) Résultats du référendum, Central Election Commission, 25 novembre 2018.
  11. A Taiwan, les écologistes pro-nucléaires remportent une victoire décisive, SFEN, 27 novembre 2018.
  12. Electricité : ces 6 pays qui ont fait le choix d'abandonner le nucléaire, Les Échos, 23 décembre 2021.
  13. (en) [PDF] 2021 Hydropower Status Report, Association internationale de l'hydroélectricité (IHA), .
  14. (en) [PDF] 2016 Hydropower Status Report (Rapport 2016 sur l'état de l'hydroélectricité) (pages 71), Association internationale de l'hydroélectricité (IHA), juillet 2016.
  15. (en)Pumped-Storage Hydroelectric Plants - Asia-Pacific, Industcards.
  16. [PDF] (en) « Global Wind Statistics 2016 », Global Wind Energy Council (GWEC),
  17. (en)Countries, The WindPower, février 2017.
  18. (en)Taïwan, The WindPower, février 2017.
  19. (en)Wind 1 (Taiwan), The WindPower, février 2017.
  20. (en) 3.8GW de projets éolien offshore à construire dont 968MW d’ici 2020, Taiwanmag, 2 mai 2018.
  21. (en)Changhua - Pilot (Taiwan), The WindPower.
  22. (en)Changhua - South (Taiwan), The WindPower.
  23. (en)Formosa 1 OWF (Taiwan), The WindPower.
  24. (en)Formosa 2 OWF (Taiwan), The WindPower.
  25. (en)Fuhai Offshore Windfarm - TGC (Taiwan), The WindPower.
  26. (en)Penghu (Taiwan), The WindPower.
  27. (en)Taihai Ttaoyuan (Taiwan), The WindPower.
  28. (en)Yunlin (Taiwan), The WindPower.
  29. (en)Zhangbin (Taiwan), The WindPower.
  30. (en) 2018 Snapshot of Global PV Markets (pages 3,4,6,12 et 15), Agence internationale de l'énergie-PVPS, 16 avril 2018.
  31. (en) 2020 Snapshot of Global PV Markets, Agence internationale de l'énergie-PVPS, 29 avril 2020.
  32. (en) 2021 Snapshot of Global PV Markets (page 6), Agence internationale de l'énergie-PVPS, avril 2021.