Ouvrir le menu principal

Émile Dorrée

peintre français
Émile Dorrée
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Distinction

Émile Dorrée (1883-1959) est un peintre français.

BiographieModifier

Émile Dorrée naît le dans le 10e arrondissement de Paris[1]. D'origine cherbourgeoise par sa mère, il reçoit probablement le goût des arts de son père, originaire de Meaux, ferronnier d'art ayant travaillé pour la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il acquiert et parfait sa formation à l'Académie Julian et dans les ateliers de peinture de Tony Robert-Fleury, Jules Adler et Georges Jules Moteley.

Membre du Salon des artistes français, il obtient de nombreuses récompenses.

Sa rencontre en Normandie avec Georges Moteley, ancien disciple de Antoine Guillemet, affirme sa personnalité et développe son goût pour peindre d'après nature des paysages du Nord-Cotentin.

Il décide d'ailleurs de s'installer après la Seconde Guerre mondiale à Urville près de Cherbourg, pour se rapprocher de la Hague.

Émile Dorrée meurt le à Urville-Hague[1].

Émile Dorrée contribua à développer dans la région de Cherbourg un réel intérêt pour les arts. Il forma toute une génération d'artistes en ouvrant l'atelier de la Licorne.

Récompenses et distinctionsModifier

  • 1921, Salon des artistes français : médaille de bronze.
  • 1922, Salon des artistes français : médaille d'argent.
  • 1924 : prix des paysagistes français.
  • 1928 : prix Henri Célos.
  • 1929, Salon des artistes français : 1re médaille d'or.
  • 1929 : prix Jean Corot.
  • 1930 : prix Diaz.
  • 1933 : prix du Maroc et prix de la Cie Transatlantique.
  • 1933 : chevalier de la Légion d'honneur.
  • 1934 : 1er prix du Maroc.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier