Ouvrir le menu principal

Émile Barrault

homme politique et philosophe français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrault.
Émile Barrault
Père-Lachaise - Division 28 - Barrault 06.jpg
Buste au cimetière du Père-Lachaise
Fonctions
Député
Député
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Pierre Ange Casimir Émile BarraultVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Alexis Barrault (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Émile Barrault, né à Port-Louis (Isle de France) le , mort à Paris 8e le [1] est un homme politique républicain modéré saint-simonien[2] et député français.

BiographieModifier

Pierre Ange Casimir Émile Barrault nait en 1799 à Port-Louis à l'Isle de France, de Pierre Casimir Barrault, médecin originaire de la Sarre, et de Annette Ange Lair native de l'Isle de France, mariés l'année précédente.

Il épouse à l'île Maurice en 1825 Anne Virginie Berr avec laquelle il aura un fils, Ange Casimir, en 1826. Il est député républicain modéré de l'Algérie française de 1849 à 1851. Adversaire du coup d'État du 2 décembre 1851, il retourne à la vie civile[3]. Veuf depuis dix ans, en 1863 il épouse en secondes noces à Paris, Urbain Ignace Geneviève Alexowina de Casamajor, veuve de Bernard Gabalde.[Note 1]
Il meurt le 3 juillet 1869 à son domicile parisien dans le 8e arrondissement.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise[4].

L'ingénieur, auteur du Palais de l'Industrie, Alexis Barrault est son frère.

Son épouse, Anne Virginie Berr est inhumée au cimetière Montmartre, avec leur fils Ange-Casimir Barrault, (22e division, avenue Samson). Son frère, Alexis Barrault est aussi inhumé au cimetière Montmartre, (5e division, partie haute, derrière et à gauche de la tombe d'Horace Vernet).

BibliographieModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Madame de Casamajor est l'auteur de différentes œuvres littéraires attribuées à son mari dont on pense qu'il écrivait sous ce pseudonyme
  1. Acte décès Archives Paris (p. 2/31)
  2. André Pezzani, La pluralité des existences de l'âme conforme à la doctrine de la pluralité des mondes, Paris, Didier, , 6e éd. (lire en ligne), p. 387.
  3. http://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/(num_dept)/10437
  4. 28e division. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, (ISBN 978-2914611480), p. 80

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :