Élections législatives philippines de 2022

Les élections législatives philippines de 2022 ont lieu le afin de renouveler l'intégralité de la chambre des représentants des Philippines.

Élections législatives philippines de 2022
Voir et modifier les données sur Wikidata

Système électoralModifier

 
Intérieur de la Chambre à Quezon City.

Les Philippines sont dotées d'un parlement bicaméral, le Congrès dont la Chambre des représentants est la chambre basse. Elle se compose en 2021 de 316 députés élus pour un mandat de trois ans selon un mode de scrutin parallèle. Sont ainsi à pourvoir 253 sièges au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales, auxquels se rajoutent 63 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal de liste dans une unique circonscription nationale[1],[2].

Les électeurs votent ainsi sur deux bulletins de vote séparés. Dans les circonscriptions uninominales, le candidat ayant remporté le plus de suffrages l'emporte, tandis que les sièges à la proportionnelle sont répartis aux différents partis en lice en fonction de leur part des secondes voix au niveau national. Le système proportionnel philippin possède cependant la particularité d'appliquer un seuil électoral de 2 % n'excluant pas totalement les partis échouant à l'atteindre, tout en limitant à trois maximum le nombre de sièges pouvant être obtenus par un seul parti. Les partis recueillant le plus de suffrages obtiennent ainsi jusqu'à trois sièges, et les suivants un ou deux. Lorsque tous les partis ayant franchi le seuil de 2 % se sont vus attribués des sièges, les sièges restants sur les 63 à pourvoir sont attribués aux partis arrivés en dessous du seuil par ordre décroissant des suffrages, à raison d'un siège par parti[3].

Enfin, contrairement à la plupart des systèmes électoraux parallèles, celui philippin interdit aux partis de présenter à la fois des candidats au scrutin majoritaire et au scrutin proportionnel, sauf rares exceptions accordées par la commission électorale. La part la plus importante de la Chambre étant pourvue au scrutin majoritaire, les principaux partis ne concourent qu'à celui-ci, et forgent parfois des alliances avec les partis se présentant à la proportionnelle[3],[4].

La taille de la Chambre est variable, la commission électorale créant ou fusionnant des circonscriptions au scrutin majoritaire en fonction de l'évolution de la population. La loi électorale fixant le ratio de sièges à la proportionnelle à un pour quatre sièges majoritaires, le nombre de députés évolue constamment d'un scrutin à l'autre[3]. Les législatives de 2021 voient ainsi mis en jeu 316 sièges dont 253 au scrutin majoritaire et 63 à la proportionnelle, contre respectivement 297, 238 et 59 sièges en 2016.

Le système politique philippin est par ailleurs particulièrement instable, les partis politiques se créant le plus souvent autour d'une figure politique plus que d'une idéologie, ce qui amène fréquemment à un nombre important de députés transfuges changeant d'étiquette politique en cours de mandat[5],[6].

RésultatsModifier

Scrutin majoritaireModifier

Résultats
Parti Voix % Sièges +/-
Parti démocrate philippin - Pouvoir populaire (PDP–Laban)
Parti nationaliste (PN)
Parti libéral (LP)
Coalition du peuple nationaliste (NPC)
Akbayan
Lakas - Démocrates chrétiens musulmans (Lakas-CMD)
Laban ng Demokratikong Pilipino (LDP)
Alliance nationaliste unie (UNA)
Autres partis
Indépendants
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 253  
Abstentions
Inscrits / participation 67 442 714

Scrutin proportionnelModifier

Résultats
Parti Voix % Sièges +/-
Communauté de soutien à la lutte contre le crime et le terrorisme (ACT-CIS)
Bayan Muna
Ako Bicol
Combat des citoyens contre la corruption (CIBAC)
Autres partis
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 63  
Abstentions
Inscrits / participation 67 442 714

Notes et référencesModifier

  1. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: PHILIPPINES (Kapulungan Ng Mga Kinatawan), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le ).
  2. « Comelec ».
  3. a b et c (en) Joselito Guianan Chan, Managing Partner, Chan Robles and Associates Law Firm, « ELECTION LAWS OF THE PHILIPPINES - CHAN ROBLES VIRTUAL LAW LIBRARY », sur www.chanrobles.com (consulté le ).
  4. (en) « Republic Act 180: Revised Election Code », sur pcw.gov.ph (consulté le ).
  5. (en) Pauline Macaraeg, « Get To Know the Political Parties in the Philippines », sur Esquiremag.ph (consulté le ).
  6. (en) Pauline Macaraeg, « (Part 2) Who to Vote For? Get To Know the Political Parties in the Philippines », sur Esquiremag.ph (consulté le ).