Élections législatives andorranes de 2015

Les élections législatives de 2015 en Andorre (Eleccions al Consell General d'Andorra de 2015) se sont tenues le [1], afin d'élire les vingt-huit membres de la huitième législature du Conseil général.

Élections législatives andorranes de 2015
28 sièges du Conseil général
(majorité absolue : 15 sièges)
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 24 512
Votants 16 084
65,61 % en diminution 8,5

Votes exprimés 14 711
Votes blancs 1 064
Votes nuls 309
Antoni Martí (2011).jpg Démocrates pour Andorre – Antoni Martí
Voix 5 448
37,03 %
Sièges obtenus 15 en diminution 5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti libéral d'Andorre – Josep Pintat Forne
Voix 4 073
27,68 %
Sièges obtenus 8 en augmentation 6
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Coalition Junts (PS/Verts/IC) – Pere López Agràs
Voix 3 462
23,53 %
Sièges obtenus 3 en diminution 3
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Démocratie sociale et progrès – Víctor Naudi Zamora
Voix 1 728
11,74 %
Sièges obtenus 2 en augmentation 2
Composition de l'assemblée élue
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
Antoni Martí
Démocrates pour Andorre
Antoni Martí
DA

Système électoralModifier

Mode de scrutinModifier

Le Conseil général se compose de vingt-huit députés élus pour un mandat de quatre ans, selon un mode de scrutin parallèle. Quatorze sièges sont pourvus au scrutin majoritaire plurinominal, à raison de deux pour chacune des sept circonscriptions dite « paroissiales ». Le reste des députés est élu au scrutin proportionnel suivant la méthode du plus fort reste dans une circonscription unique qui se compose de l'ensemble du territoire national[2].

Vote à distanceModifier

Ces élections législatives sont les premières à être ouvertes aux Andorrans résidant à l'étranger. Le vote à distance est possible pour les étudiants, les travailleurs temporaires et les résidents permanents habitant à l'étranger. Les électeurs doivent fournir une preuve de leur résidence à l'étranger. Après vérification de la demande, les autorités envoient le matériel nécessaire au vote. Le gouvernement a estimé que 300 à 500 personnes pourraient être concernées par ce vote à distance. Le vote à distance a été ouvert le .

Principaux partis et chefs de fileModifier

Formation Chef de file Résultats de 2011
Démocrates pour Andorre (DA)
Demòcrates per Andorra
Antoni Martí
Chef du gouvernement
53,26 % des voix
20 députés
Coalition Ensemble (PS + Verts + IC + I)
Coalició Junts (PS + Verds + IC + I)
Pere López Agràs 37,17 % des voix
6 députés
Parti libéral d'Andorre (PLA)
Partit Liberal d'Andorra
Josep Pintat Forne -
Démocratie sociale et progrès (SDP)
Socialdemocràcia i Progrés
Víctor Naudi Zamora -

RésultatsModifier

Résultats des législatives andorranes de 2015[3]
 
Partis Proportionnelle Paroisses Total +/-
Voix % +/- Sièges Voix % Sièges +/-
Démocrates pour Andorre 5 448 37,03   18,12 5 5 662 39,36 10   2 15   5
Parti libéral d'Andorre-Union Laurediana 4 073 27,68   27,68 4 3 962 27,54 4   2 8   6
Coalition Junts (PS + Verts + IC + I) 3 462 23,53   11,27 3 3 393 23,59 0   3   3
Démocratie sociale et progrès 1 728 11,74   11,74 2 1 367 9,50 0   2   2
Suffrages exprimés 14 711 91,46 14 384 89,49
Votes blancs et invalides 1 373 8,54 1 689 10,51
Total 16 084 100 - 14 16 073 100 14   28  
Abstentions 8 428 34,39 8 439 34,43
Inscrits / participation 24 512 65,61 24 512 65,57

ConséquencesModifier

Le parti du Premier ministre sortant Antoni Martí, les Démocrates pour Andorre (DA), arrive en tête du scrutin. Il perd cependant de nombreuses voix par rapport aux élections de 2011, obtenant 37,03 % au niveau national contre 55,15 % en 2011. Le mode de scrutin lui permet malgré cette chute de garder la majorité absolue au Conseil général avec 15 députés sur 28. Le parti libéral d'Andorre arrive en deuxième position, reléguant le PS et sa coalition à la troisième place.

Notes et référencesModifier

  1. (ca) « Martí confirma les eleccions per a l'1 de març », sur Diari d'Andorra,
  2. Andorre – Consell general (Conseil général) : Système électoral, site de l'Union interparlementaire, consulté le
  3. (es) « Resultats », sur web.archive.org (consulté le ).

Voir aussiModifier