Élections générales péruviennes de 2006

Élections générales péruviennes de 2006
Président pour le mandat 2006-2011
120 sièges au Congrès
5 sièges au Parlement andin
et
Corps électoral et résultats
Votants au 1er tour 14 632 003
88,71 %
Votants au 2d tour 14 468 278
87,71 %
Alan García presidente del Perú.jpg Alan García – APRA
Voix au 1er tour 2 985 858
24,32 %
Voix au 2e tour 6 963 849
52,62 %
Députés élus 36 en augmentation 8
Ollanta Humala (Brasilia, March 2006).jpeg Ollanta Humala – UPP
Voix au 1er tour 3 758 258
30,61 %
Voix au 2e tour 6 269 636
47,38 %
Députés élus 45 en augmentation 39
Medalla de Honor del Congreso a Lourdes Flores (cropped).jpg Lourdes Flores – PPC
Voix au 1er tour 2 923 280
23,81 %
Députés élus 17 en stagnation
Martha Chávez.jpg Martha Chávez – Sí Cumple
Voix au 1er tour 912 420
7,43 %
Députés élus 13 en augmentation 10
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Valentín Paniagua – AP
Voix au 1er tour 706 156
5,75 %
Députés élus 5 en augmentation 1
Résultats par province
Carte
Congrés élu
Diagramme
Président de la République du Pérou
Sortant Élu
Alejandro Toledo
Pérou possible
Alan García
APRA

Les élections générales du Pérou qui ont eu lieu le ont désigné les personnes qui vont exercer les mandats suivants :

pour la période 2006-2011 dans l’ensemble du Pérou.

Aucun candidat à la présidence n’ayant obtenu plus de 50 % des votes requis au premier tour, un second tour a eu lieu le .

Système électoral des législativesModifier

Le Congrès de la République est un parlement unicaméral doté de 130 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal dans 25 circonscription électoraleplurinominales. Les sièges sont répartis selon la méthode d'Hondt au quotient simple, sans seuil électoral. Les électeurs ont également la possibilité d'effectuer jusqu'à deux vote préférentiels pour des candidats de la liste choisie afin de faire monter leurs place dans celle-ci[1],[2],[3].

Le vote est obligatoire de 18 à 70 ans. Les élections ont traditionnellement lieu en avril pour une mise en place de la nouvelle législature en juillet[3].

ConvocationModifier

Le , les électeurs de 2006 ont été convoquées par le président Alejandro Toledo, afin d’élire son successeur pour la période 2006-2011.

Le , lors d’une cérémonie au Palais du Gouvernement, il a demandé aux autorités et aux organismes étrangers d’observer les élections pour qu’elles soient propres et transparentes. L'OEA, l'Union européenne et des organismes indépendants ont envoyé des observateurs.

Le président Toledo (dont le parti politique est Perú Posible) ne pouvait pas participer à ces élections car un amendement constitutionnel de 2001 interdit la réélection immédiate d’un président sortant.

CandidaturesModifier

24 candidatures à la Présidence du Pérou ont été présentées, c’est le plus grand nombre de candidats de l’histoire du Pérou. Seuls 20 sont restés en campagne après une invalidation (l’ancien président Alberto Fujimori) et trois retraits : Rafael Belaúnde Aubry (Perú Posible), Fernando Olivera Vega (FIM) et Marco Antonio Arrunátegui ( ).

Groupe politique Candidats
Nom Type Présidence 1re vice-présidence 2e vice-présidence
Union pour le Pérou parti Ollanta Humala Gonzalo García Carlos Torres Caro
Parti de l'APRA parti Alan García Luis Giampietri Lourdes Mendoza
Unité Nationale coalition Lourdes Flores Arturo Woodman Luis Carpio
Alliance pour l'avenir coalition Martha Chávez Santiago Fujimori Rolando Souza
Front du centre coalition Valentín Paniagua Alberto Andrade Gonzalo Aguirre
Restauration Nationale parti Humberto Lay Sun Máximo San Román María De la Puente

ÉlecteursModifier

Région Électeurs inscrits Sièges au Congrès Candidats par Parti Partis Participants Total des Candidats
Amazonas 179 331 2 3 20 60
Ancash 611 881 5 5 21 105
Apurímac 195 954 2 3 21 63
Arequipa 770 535 5 5 23 115
Ayacucho 306 662 3 3 20 60
Cajamarca 721 239 5 5 24 120
Callao 541 730 4 4 24 96
Cuzco 643 629 5 5 22 110
Huancavelica 203 844 2 3 20 60
Huánuco 354 416 3 3 22 66
Ica 451 197 4 5 22 88
Junín 701 190 5 5 23 115
La Libertad 942 656 7 7 22 154
Lambayeque 676 735 5 5 22 110
Lima 6 063 109 35 35 25 875
Loreto 416 419 3 3 22 66
Madre de Dios 47 742 1 3 16 48
Moquegua 99 962 2 3 19 57
Pasco 135 670 2 3 19 57
Piura 914 912 6 6 24 144
Puno 674 865 5 5 23 115
San Martín 357 124 3 3 16 48
Tacna 172 427 2 3 21 63
Tumbes 110 335 2 3 19 57
Ucayali 201 342 2 3 22 66
Extérieur 457 891
Total national 16 494 906 120 130 16-25 2 918

Note : les citoyens péruviens résidant à l’étranger et rattachés à un consulat, ainsi que les 140 000 militaires et policiers (Police Nationale), ont été appelés à voter.

RésultatsModifier

Premier tourModifier

Le premier tour des élections a eu lieu le 9 avril 2006.

RESULTATS DE L'ELECTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE[4]
Organisation politique votes %votes valides %votes
Ollanta Humala Tasso - PNP 3 758 258 30,616 % 25,685 %
Alan García Pérez - APRA 2 985 858 24,324 % 20,406 %
Lourdes Flores - PPC 2 923 280 23,814 % 19,979 %
Martha Chávez Cossio - Sí Cumple 912 420 7,433 % 6,236 %
Valentín Paniagua Corazao - AP 706 156 5,753 % 4,826 %
Humberto Lay Sun - RN 537 564 4,379 % 3,674 %
Susana Villarán - CD 76 106 0,620 % 0,520 %
Jaime Salinas - JN 65 636 0,535 % 0,449 %
Javier Diez Canseco - PS 60 955 0,497 % 0,417 %
Natale Amprimo - APP 49 332 0,402 % 0,337 %
Pedro Koechlin von Stein - CFP 38 212 0,311 % 0,261 %
Alberto Moreno - MNI 33 918 0,276 % 0,232 %
Alberto Borea - FD 24 584 0,200 % 0,168 %
Ulises Humala - Avanza País 24 518 0,200 % 0,168 %
Ciro Gálvez - RA 22 892 0,186 % 0,156 %
Javier Espinoza - Progresemos Perú 13 956 0,114 % 0,095 %
José Cardó Guarderas - RD 11 925 0,097 % 0,081 %
Ántero Asto - RP 10 857 0,088 % 0,074 %
Ricardo Wong - Y se llama Perú 10 539 0,086 % 0,072 %
Luis Guerrero - PA 8 410 0,069 % 0,057 %
Total des votes valides 12 275 385 100,000% 83,894 %
votes blancs 1 737 045 11,872 %
votes nuls 619.573 4,234 %
votes contestés 0 0,000 %
votes émis 14.632.003 100,000 %
source: ONPE

Résultats du premier tour par district électoral :

  • Ollanta Humala
  • Alan García
  • Lourdes Flores

Humala l'a emporté dans les régions andines, l'Amazonie et le sud du pays, Alan García a bénéficié du soutien des fiefs électoraux traditionnels de l'Alliance populaire révolutionnaire américaine dans les régions côtières du Nord et Lourdes Flores est arrivée première dans la région de la capitale Lima.

b) RESULTATS DE L'ELECTION DES MEMBRES DU CONGRES :

c) RESULTATS DES ELECTIONS SELON LA 'BARRERA ELECTORAL' (barriére électorale) :

Résultats officiels

Second tourModifier

Le second tour des élections a eu lieu le 4 juin 2006 pour l'élection du Président de la République entre les deux candidats les mieux placés au premier tour.

Résultats officiels
Groupe politique Candidats Résultats Carte
à la Présidence à la 1re Vice-présidence à la 2e Vice-présidence Votes en faveur % votes valides % votes émis  

Résultat du second tour par district électoral :

  • Ollanta Humala
  • Alan García
Partido Aprista Peruano Alan García Luis Giampietri Rojas Lourdes Mendoza del Solar 5 750 148 55,458 % 50,988 %
Union pour le Pérou Ollanta Humala Gonzalo García Núñez Carlos Alberto Torres Caro 4 618 301 44,542 % 40,952 %

Répartition des sièges au CongrèsModifier

Les 120 sièges ont été attribués aux partis ou alliances ayant obtenu plus de 4 % des votes :

Les partis Action populaire, Somos Perú, Perú Posible et Restauración Nacional qui disposent chacun d'un nombre limité de sièges se sont alliés pour former un groupe parlementaire au Congrès sous la bannière du Frente de Centro.

Après la défaite de Humala à l'élection présidentielle, des divergences sont apparues au sein de l'alliance Unión por el Perú et des congressistes nouvellement élus emmenés par Carlos Torres Caro (l'ancien avocat des frères Humala) ont fait défection.

Liens externesModifier

ObservateursModifier

Partis politiquesModifier

RéférencesModifier

  1. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: PEROU (Congreso de la República), Texte intégral » (consulté le )
  2. « Peru: Leyes Electorales / Electoral Laws » (consulté le )
  3. a et b « Decreto Ley » (consulté le )
  4. (es) Résultats officiels