Élections fédérales suisses de 1935

Élections fédérales suisses de 1935
187 sièges du Conseil national
(Majorité absolue : 94 sièges)
44 sièges du Conseil des États
(Majorité absolue : 23 sièges)
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 194 910
Votants 935 756
78,3 %  −0,5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti socialiste suisse – Ernst Reinhard (de)
Voix 255 843
28,0 %
 −0,7
Députés élus 50  +1
Sénateurs élus 3  +1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti radical-démocratique – Ernest Béguin (de)
Voix 216 664
23,7 %
 −3,3
Députés élus 48  −4
Sénateurs élus 15  −4
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti conservateur populaire – Emil Nietlispach (de)
Voix 185 052
20,3 %
 −1,1
Députés élus 42  −2
Sénateurs élus 19  +1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti des paysans, artisans et indépendants – Hans Stähli (de)
Voix 100 300
11,0 %
 −4,3
Députés élus 21  −9
Sénateurs élus 3  0
Green flag waving.svg Alliance des Indépendants
Voix 37 861
4,1 %
Députés élus 7  +7
Sénateurs élus 0  0
Blue flag waving.svg Parti libéral démocratique
Voix 30 476
3,3 %
 +0,4
Députés élus 6  0
Sénateurs élus 2  +1
Darkgreen flag waving.svg Jeunes paysans
Voix 28 161
3,1 %
Députés élus 4  +4
Sénateurs élus 0  0
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti communiste suisse – Jules Humbert-Droz
Voix 12 561
1,4 %
 −0,1
Députés élus 2  0
Sénateurs élus 0  0
Darkblue flag waving.svg Parti démocratique
Voix 10 665
1,0 %
 0
Députés élus 3  +1
Sénateurs élus 0  0
Conseil national
Diagramme
Conseil des États
Diagramme2

Les élections fédérales suisses de 1935 se sont déroulées le . Elles ont désigné la 30e législature depuis 1848. Ces élections portèrent sur le renouvellement des 187 sièges au Conseil national et des 44 sièges au Conseil des États. Les députés furent élus pour une durée de 4 ans.

Au Conseil national, participant pour la première fois aux élections fédérales, l’Alliance des Indépendants décroche 7 des 187 sièges du parlement. Le Parti des paysans, artisans et bourgeois perdent 7 sièges et les radicaux 4 sièges [1]. De plus, plusieurs partis (frontisme) de tendance fasciste font leur entrée à la Chambre basse. Les Jeunes Paysans, scission du Parti des paysans, artisans et bourgeois[2], et proches des socialistes obtinrent également quatre mandats.

Au Conseil des États, sur 44 sièges, le PSS en gagna 1, le Parti conservateur populaire en gagna 1 (19) sièges alors que les Radicaux en perdirent encore 4 sièges (15). Le Parti démocratique suisse perdit son unique élu[3]. Ces élections au Conseil des États marquèrent le déclin du PRD et la domination du Parti conservateur populaire dans cette chambre jusqu'en 1991.

Législature 1935-1939Modifier

Partis Sigles Tendances politiques Sièges au CN Sièges au CE
Parti socialiste PSS socialiste 50 3
Parti radical-démocratique PRD radical/protestant 48 15
Parti conservateur populaire PCP conservateur/catholique 42 19
Parti des paysans, artisans et bourgeois PAB agrarien/protestant 21 3
Alliance des Indépendants AdI social-libéral[4] 7 -
Parti libéral démocratique PLD libéral/conservateur/protestant 6 2
Jeunes paysans JP agrarien/centre gauche[5] 4 -
Parti démocratique DEM progressiste 3 -
Parti communiste PC communiste/staliniste 2 -
Front national (ZH) FN frontiste/national socialiste[6] 1 -
Parti chrétien-protestant PCP conservateur/protestant[7] 1 -
Union Nationale (GE) UN frontiste/fasciste[8] 1 -
Allgemeine Volksliste (SG) AV progressiste[9] 1 -
Autre Autre Ind. - 2

À voirModifier

RéférencesModifier