Parti communiste suisse

parti politique suisse

Le Parti communiste suisse est un parti politique suisse de tendance communiste, qui a existé entre 1921 et 1944.

Parti communiste suisse
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Type
Pays
Organisation
Idéologie

HistoireModifier

Le parti communiste suisse est fondé le par la fusion du groupe des « vieux-communistes » avec l'aile gauche du parti socialiste suisse qui avait adhéré aux thèses de la « gauche de Zimmerwald » en 1915[1].

Après quelques années de quasi-indépendance, le parti devient une simple section de la IIIe internationale et suit le mouvement de bolchévisation de celle-ci dès 1924[2]. Comprenant près de 6 000 membres à sa création [réf. nécessaire] , le parti connaît ses principaux succès politiques dans les années 1920 avec en particulier trois députés au Conseil national en 1925, avant de décroitre dans les années 1930.

Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la propagande communiste, puis le parti lui-même, sont interdits en Suisse[pas clair]. Il renait grâce à une alliance avec la Fédération socialiste suisse en 1943. L'année suivante, le Parti communiste suisse disparait à la suite de son adhésion au Parti ouvrier, futur Parti suisse du travail[3].

PersonnalitésModifier

BibliographieModifier

  • (de) Peter Stettler, Die Kommunistische Partei der Schweiz, 1921-1931,
  • André Rauber (2 volumes), Histoire du mouvement communiste suisse : de 1944 à 1991, Genève/Paris, éditions Slatkine, 1997-2000, 642 p. (ISBN 978-2-05-101784-8 et 2-05-101784-0)
  • (de) Domenico Losurdo et Erwin Marquit, Zur Geschichte der Kommunistischen Bewegung, Zurich, (lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. Brigitte Studer, « Parti communiste (PC) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. Brigitte Studer, Un parti sous influence : le Parti communiste suisse, une section du Komintern, 1931 à 1939, Lausanne, L'Âge d'Homme, , 818 p. (ISBN 2-8251-0565-1, lire en ligne).
  3. « Histoire du mouvement communiste suisse », sur lescommunistes.org (consulté le 16 novembre 2009)

Liens externesModifier