Église Sant'Andrea de Sienne

Chiesa di Sant'Adrea
Façade de l'église
Façade de l'église
Présentation
Culte Église catholique
Rattachement Archidiocèse de Sienne-Colle di Val d'Elsa-Montalcino
Début de la construction XIIe – XIIIe siècles
Autres campagnes de travaux XXe siècle
Style dominant Roman
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Province Province de Sienne
Ville Sienne
Rue Via Montanini
Coordonnées 43° 19′ 24″ nord, 11° 19′ 41″ est

L’église Sant'Andrea (en italien : Chiesa di Sant’Andrea Apostolo) est un édifice religieux situé via dei Montanini à Sienne.

HistoriqueModifier

Édifié en 1175 (ou plus certainement en 1262), l'église a subi de nombreuses transformations au fil du temps. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l'église romane a été surélevée par l'ajout de pilastres, d'arcades et de voûtes. Les restaurations du XXe siècle visaient à rendre un aspect médiéval à la façade campanaire et à la cour.

DescriptionModifier

Deux rampes sur la façade permettent l'accès par la façade principale

Œuvres de l'intérieurModifier

L'intérieur, à nef unique, comporte des œuvres du Quattrocento : une Madonna col Bambino, bas-relief en stuc de l'école de Jacopo della Quercia ; une fresque monochrome, Sant'Anna, la Madonna il Bambino attribuée à Martino di Bartolomeo (autel de droite) ; une fresque endommagée de l'école de Sassetta (autel de gauche) ; et sur le maître-autel, un retable polyptyque de l'Incoronazione della Vergine tra i santi Pietro e Andrea de Giovanni di Paolo (1445). Des toiles du XVIIIe siècle d'Apollonio Nasini complètent la décoration par des Scene della beata Aldobrandesca Ponzi e del beato Alberto da Chiatina. Près des fonts baptismaux figurent Sainte Rita et Le Baptême du Christ, des bronzes de Bruno Buracchini (XXe siècle)[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (it) Toscana. Guida d'Italia (Guida rossa), Milan, Touring Club Italiano, (ISBN 88-365-2767-1).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traductionModifier