Ouvrir le menu principal

Église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc de Ville-d'Avray

église située dans les Hauts-de-Seine, en France

Église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc
Image illustrative de l’article Église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc de Ville-d'Avray
Présentation
Culte Catholique
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Nanterre
Début de la construction 1790
Style dominant néo-classique
Protection Logo monument historique Classé MH (1928)
 Inscrit MH (1934)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Ville Ville-d'Avray
Coordonnées 48° 49′ 36″ nord, 2° 11′ 22″ est

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc

L'église Saint-Nicolas-et-Saint-Marc est une église catholique de Ville-d'Avray, anciennement église paroissiale. Elle est consacrée à saint Nicolas et à saint Marc.

HistoireModifier

Compte tenu de son état de délabrement, l'église Saint-Nicolas d'origine a été démolie en 1791, alors que cette église était en cours de construction sur les plans de l'architecte Darnaudin, dans un style néo-classique, aux frais de Thierry de Ville d'Avray, intendant général du Garde-Meuble de la Couronne[1]. La nouvelle église devint l'église Saint-Nicolas-Saint-Marc, du nom de baptême du baron ; c'est l'une des rares églises construites en France pendant la Révolution[2].

Cette église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [3].

Les parois du transept portant les peintures de Jean-Baptiste Camille Corot font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3].

En 2016, l'intérieur de l'église est utilisé dans une scène de la série télévisée Fais pas ci, fais pas ça (Saison 8 Épisode 2 Tous pour tous).

Le bâtimentModifier

 
Intérieur de l'église.

Cette église renferme des toiles et des modèles en plâtre, d'œuvres d'artistes connus : James Pradier, François Rude : « le Baptême du Christ » dont l'original est à l'église de la Madeleine à Paris[4]. Dans les chapelles, à droite et à gauche du chœur, sont placées, en haut des murs, de petites fresques peintes par Corot. Un grand tableau de ce même peintre, œuvre de jeunesse (1837) représentant Saint Jérôme, se trouve à droite dans la nef. Au-dessus de deux âges, œuvre de Lemoyne, se trouvent deux petits tableaux remarquables[5].

Tant l'extérieur que l'intérieur ont été restaurés entre 1971 et 1993[2].

ParoisseModifier

Article connexe : Paroisses des Hauts-de-Seine.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Ville-d'Avray, Cinq siècles d'Histoire, Société des Amis du Musée

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Île-de-France, Les Guides Bleus, 1963, p. 39
  2. a et b « L'Eglise de Ville-d'Avray », sur le site de la mairie de Ville-d'Avray (consulté le 20 avril 2011).
  3. a et b Notice no PA00088162, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Paris et ses environs, éditions Larousse, 1925, p. 191
  5. Environs de Paris, Les Guides Bleus, 1921, p. 14