Ouvrir le menu principal

Église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni

édifice religieux italien

Église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni
Image illustrative de l’article Église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni
Présentation
Nom local Chiesa di Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni
Culte Catholique romain
Début de la construction 1728
Fin des travaux 1730
Site web Site de la paroisse
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Département Rome
Ville Rome
Coordonnées 41° 54′ 08″ nord, 12° 28′ 54″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni

L'église Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni (en français : Saints-Claude-et-André-des-Bourguignons) est une église romaine située dans le rione Trevi sur la piazza San Claudio. Elle est dédiée aux saints Claude et André.

Ayant fait l'objet d'un accord bilatéral entre la France et le Saint-Siège, elle fait partie des Pieux Établissements de la France à Rome et Lorette et est à ce titre placée sous la tutelle de l'ambassade de France auprès du Saint-Siège[1]. Elle est confiée aux prêtres du Saint-Sacrement, congrégation fondée en France en 1856 par saint Pierre-Julien Eymard.

Sommaire

HistoriqueModifier

L'église est léguée aux Franc-comtois qui émigrèrent massivement au début du XVIIe siècle à Rome et y établirent en 1652 une confraternité située près de la piazza San Silvestro. En 1662, l'oratoire ouvre un hospice accueillant les pèlerins et le pape Innocent XI déclare l'ensemble église nationale des Bourguignons[2].

L'église fut entièrement détruite en 1726 et reconstruite sur les plans d'Antoine Derizet à partir de juin 1728 pour être achevée en 1730 et consacrée l'année suivante. À partir de 1866, elle est accordée à la congrégation du Très-Saint-Sacrement[2].

ArchitectureModifier

La façade accueille deux importantes statues de Saint André de Luc Breton et Saint Claude de Guillaume Antoine Grandjacquet datant de 1771.

Notes et référencesModifier

  1. « Pieux Établissements de la France à Rome et à Lorette », Ambassade de France près le Saint-Siège (consulté le 6 août 2011)
  2. a et b « Église Saint-Claude des Bourguignons » (consulté le 6 août 2011)

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • C. Rendina, Le Chiese di Roma, Newton & Compton Editori, Milan, 2000, pp. 69-70
  • L. Pratesi, Rione II Trevi, in AA.VV, I rioni di Roma, Newton & Compton Editori, Milano 2000, vol. I, pp. 131-201