Ouvrir le menu principal

Église Saint-Brice de Falck

église située en Moselle, en France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir église Saint-Brice.

Église Saint-Brice de Falck
Image illustrative de l’article Église Saint-Brice de Falck
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Évêché de Metz
Début de la construction 1752
Fin des travaux 1825 (remaniements)
Style dominant Architecture contemporaine
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Ville Falck
Coordonnées 49° 13′ 42″ nord, 6° 38′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : Moselle

(Voir situation sur carte : Moselle)
Église Saint-Brice de Falck

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Église Saint-Brice de Falck

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Brice de Falck

L’église Saint-Brice se situe dans la commune française de Falck, au cœur de la région naturelle franco-allemande du Warndt. Elle est désaffectée après la construction d'une nouvelle église de style contemporain en 1951, l'église du Christ-Roi.

HistoireModifier

 
Le tympan

L'église Saint-BriceModifier

Une première église paroissiale, dédiée à saint Brice de Tours, est érigée en 1752. Surplombant tout le village du haut de son promontoire, elle subit des transformations en 1825, comme le confirme la date portée sur le tympan de la tour-clocher.

L'église du Christ-RoiModifier

Quelques décennies plus tard, l'église Saint-Brice est désaffectée par suite de la construction d'un nouvel édifice en 1951. Celui-ci, placé sous l'invocation du Christ-Roi, est situé à l'entrée de la cité lorsque l'on arrive du village, et n'est distant que de quelques centaines de mètres de l'église Saint-Brice[1].

PhotographiesModifier

Anciennes tombesModifier

Lors d'un aménagement récent, les pierres tombales de l'ancien cimetière entourant l'église ont été conservées et disposées dans un jardin paysager pour les plus importantes et apposées contre les murs de la nef pour les plus modestes.

AnnexesModifier