Ouvrir le menu principal

Édouard Gauttier d'Arc

orientaliste, diplomate, traducteur et écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Arc.
Édouard Gauttier d'Arc
Defaut.svg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cherbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Louis Édouard Gauttier du Lys d'Arc
Nationalité
Formation
École nationale des langues orientales vivantes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de

Édouard Gauttier d'Arc, né le [1] à Saint-Malo et mort le à Barcelone[2], est un diplomate, orientaliste, traducteur et écrivain français.

Sommaire

BiographieModifier

Descendant de Pierre d'Arc, frère de Jeanne, comme le rappelle la particule qu'il est autorisé à porter en 1827, Édouard Gauttier d'Arc suit, tout en faisant son droit, les cours de l'École des langues orientales[3].

Plus tard, il entame une carrière diplomatique qui, par Naples, Valence et Barcelone, le mènera à Alexandrie, en Égypte, comme consul[4]. En 1843, alors qu'il se trouve dans ce pays, il tombe malade et décide de rentrer en Europe ; il meurt dans la rade de Barcelone à l'âge de quarante-quatre ans.

Gauttier d'Arc fut l'un des fondateurs de la Société de géographie (1821), dont il fut le premier secrétaire, et deviendra peu après membre de la Société des antiquaires de France[5].

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques, politiques ou littéraires, de traductions, et de récits de voyage.

Il est inhumé au cimetière des Aiguillons à Cherbourg.

PublicationsModifier

  • De l'équilibre du pouvoir en Europe (traduit de l'anglais de Gould Francis Leckie), Maradan, Paris, 1819 disponible sur Gallica
  • L'Afrique ou Histoire, mœurs, usages et coutumes des Africains (traduit de l'anglais de George Francis Lyon), Nepveu, Libraire, Paris, 1821 [lire en ligne]
  • Ceylan, ou Recherches sur l'histoire, la littérature, les mœurs et les usages des Chingulais, par M. Édouard Gauttier, Nepveu, Libraire, Paris, 1823 [lire en ligne]
  • La Perse, ou Histoire, mœurs et coutumes des habitans de ce royaume, ouvrage traduit ou extrait des relations les plus récentes par M. Narcisse Perrin, avec une notice géographique, une notice historique et des notes, Nepveu, Libraire, Paris, 1823.
  • Catalogue des livres... composant la bibliothèque de feu M. Louis-Mathieu Langlès, J.-S. Merlin, Paris, 1825 [lire en ligne]
  • Voyage de Naples à Amalfi par Castellamare et Pompeia. Extrait d'un voyage inédit en Italie pendant les années 1824–1827, Rignoux, Paris, 1827 disponible sur Gallica
  • Histoire des conquêtes des Normands, en Italie, en Sicile et en Grèce, accompagnée d'un atlas, L. de Bure, Paris, 1830 (lire en ligne)
  • Fragmens d'un voyage en Italie, en Grèce et en Asie pendant les années 1829–1830, A. Auffray, Paris, 1831.

BibliographieModifier

  • Fernand Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, Éditions Karthala, 2008. (ISBN 2845868022)

Notes et référencesModifier

  1. Le 19 mars 1799 selon la Revue de l'Orient, bulletin de la Société orientale, Tome Premier, Cahiers I à IV, Chez Delavigne, Libraire, Paris, 1843, p. 231 (lire en ligne).
  2. « Gauttier d'Arc Edouard » sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)
  3. Alain Messaoudi, Les arabisants et la France coloniale. Annexes, ENS Éditions, 2015, p. 178. (ISBN 2847887105)
  4. Fernand Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, Éditions Karthala, 2008, p. 436.
  5. Gauttier (Louis-Édouard), dans : Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Tome Dix-Neuvième, « Fuad-Effendi. – Geoffrin », Firmin Didot Frères, Fils et Cie, Imprimeurs-Libraires, Paris, 1857, pp. 733–734.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :