Ouvrir le menu principal

Édifice de l'Ouest

édifice de la colline du Parlement à Ottawa
Édifice de l'Ouest
Édifice de l'Ouest 09-2018 2.jpg
Présentation
Destination initiale
Bureaux gouvernementaux
Destination actuelle
Style
Architecte
Construction
1859 à 1909
Commanditaire
Propriétaire
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Province
Ville
Coordonnées
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ontario
voir sur la carte de l’Ontario
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Ottawa
voir sur la carte d’Ottawa
Red pog.svg

L'Édifice de l'Ouest (en anglais : West Block) est l'un des trois bâtiments de la Cité parlementaire du Canada, à Ottawa. Situé à l'ouest du promontoire de la colline du Parlement, l'Édifice de l'Ouest est construit entre 1859 et 1909 dans un style néo-gothique de l'époque victorienne. Il est désigné lieu historique national du Canada le [1].

Depuis le , le bâtiment abrite la Chambre des communes, normalement située dans l'Édifice du Centre. Ce dernier est fermé pour des travaux devant s'échelonner durant toutes les années 2020. L'Édifice de l'Ouest comporte plusieurs bureaux de parlementaires, des salles de comité et une partie de la Bibliothèque du Parlement.

Sommaire

DescriptionModifier

Ses murs sont construits en grès de Nepean (nord de Gatineau) et son toit en mansarde est revêtu de cuivre avec faîtage en fer[2]. Le bâtiment est coiffé de la tour Mackenzie en 1878, de la tour Laurier en 1906, puis de la tour sud-ouest.

HistoireModifier

 
Édifice de l'Ouest.

Lors de sa planification, l'édifice est conçu pour être utilisé par la fonction publique. La première phrase de construction se déroule entre 1859 et 1865 d'après les plans des architectes Thomas Stent et Augustus Laver. L'édifice ouvre ses portes en 1866, juste à temps pour la Confédération du Canada. Il abrite alors les bureaux des ministères des Postes, des Travaux publics et des Terres de la Couronne.

Des travaux d'agrandissement sont menés entre 1874 et 1878 (T. S. Scott), avec la construction de l'aile nord-est, et entre 1906 à 1909 pour la construction de l'aile nord[3]. L'édifice est pratiquement complètement rénové et transformé à l'intérieur entre 1961 et 1965. La firme Perini Limited de Toronto en a le mandat.

Dans le cadre d'un vaste plan de réhabilitation des bâtiments de la Cité parlementaire, un important chantier de restauration et de modernisation s'amorce en 2011. Outre la restauration patrimoniale, les travaux visent entre autres à créer un nouvel espace en recouvrant la cour intérieure d'un toit de verre pour accueillir temporairement la Chambre des communes. Le déménagement de la chambre implique également la construction des bureaux du premier ministre, des agents supérieurs de la Chambre et des chefs et whips des partis[4]. Les travaux entraîne la disparition de la salle de la Confédération (la « pièce 200 »)[5]. À terme, en janvier 2019, le coût des travaux s'élève à 863 millions de dollars canadiens.

Culture populaireModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :