École de Wissant

Foyer français de création artistique regroupant des peintres et des sculpteurs

L'École de Wissant est un foyer français de création artistique regroupant des peintres et des sculpteurs, situé dans le village de Wissant (Pas-de-Calais), de 1889 au début de la Seconde Guerre mondiale.

Cette « école » était une colonie d'artistes initiée par le couple de peintres Virginie Demont-Breton et Adrien Demont. Elle appartient à un mouvement plus large, appelé « école des peintres de la Côte d'Opale », qui regroupait d'autres colonies d'artistes, notamment la colonie artistique d'Étaples[1].

HistoireModifier

Cette école est initiée par l'installation du couple d'artistes-peintres Adrien Demont et Virginie Demont-Breton à Wissant dans leur villa du Typhonium. Bon nombre de jeunes artistes (Henri Duhem, Valentine Pèpe, Marie Sergeant...) viennent y recevoir conseils et enseignement. Peu à peu d'autres artistes de renom s'installent à Wissant (Pierre Carrière-Belleuse, Edouard Houssin...) ou y passent régulièrement (Georges Maroniez, Fernand Quignon...), contribuant à la renommée grandissante de l'école de Wissant [2].

Cette école aura un impact énorme sur la vie du village. Wissant est alors entré dans une mutation profonde avec les débuts du balnéarisme[3] tandis que le monde de la pêche qui a fait vivre le village durant des siècles, décline. S'appuyant sur la notoriété des Demont-Breton, les promoteurs immobiliers prennent possession du bas-village tout en apportant une manne financière à la municipalité qui peut ainsi enfin endiguer la misère[4]. Trois villages se superposent ainsi sans vraiment se mélanger : le village traditionnel, le village balnéaire et le village des artistes. Ce dernier, par le biais d'une société philanthropique ("L'épave"), apportera néanmoins de nombreux secours à la communauté maritime wissantaise.

Artistes de l'École de WissantModifier

PeintresModifier

SculpteursModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Étaples : les peintres de la Côte d’Opale auront bientôt leur musée au port », in La Voix du Nord, 8 mai 2014.
  2. Franck Dufossé, "Wissant à travers les siècles, Boulogne-sur-Mer, 2010 / Jean-Marie Ball, Annette Bourrut Lacouture, Philippe Gallois, "L'École de Wissant et ses peintres", Art et Histoire de Wissant, 2013 -
  3. Franck Dufossé, "Wissant, des origines aux années 1930", éditions AMA, 2002 -
  4. Franck Dufossé, "Wissant à travers les siècles, Boulogne-sur-Mer, 2010

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jean-Marie Ball, Annette Bourrut Lacouture, Philippe Gallois, L'École de Wissant et ses peintres , Art et Histoire de Wissant, 2013.
  • Collectif, Visages de terre et de mer. Regards de peintres à Wissant à la fin du XIXe siècle, Michèle Moyne-Charlet, Anne Esnault, Annette Bourrut Lacouture, Yann Gobert-Sergent, Jean-Marie Ball, Brigitte Potiez-Soth, Philippe Gallois, Édition du Pas-de-Calais, Silvana Editoriale, 2014, (ISBN 9788836629299).
  • Franck Dufossé, "Wissant, des origines aux années 1930", éditions AMA, 2002.
  • Franck Dufossé, "Wissant à travers les siècles, Boulogne-sur-Mer, 2010.
  • Anne Moitel, Anne Delage, Yann Farinaux-Le Sidaner, Yann Gobert-Sergent, in « Intimité(s), Les peintres de la Côte d'Opale », département du Pas-de-Calais, édition Invenit, Lille, 2020, 96 pages.