Çandarlı (İzmir)

ville turque

Çandarlı
Tchandarli
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région égéenne
District Dikili
Province Izmir
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 35
Démographie
Population 6 159 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 38° 56′ 16″ nord, 26° 55′ 58″ est
Divers
Site(s) touristique(s) Château de Çandarlı
Localisation
Localisation de Çandarlı
Districts de la province d'İzmir
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Çandarlı
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Çandarlı
Liens
Site de la mairie http://www.candarli.bel.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Çandarlı (prononcé Tchanderli ou Tchandarli, en anglais Chanderli, en allemand Tschandarli) est une commune située en bord de mer dans le district de Dikili dans la province d'İzmir en Turquie. Orientée vers le tourisme, Çandarlı est située sur la côte nord du golfe de Çandarlı et face à l'important centre industriel d'Aliağa.

HistoireModifier

 
Château de Çandarlı

Dans l'Antiquité, la ville avait pour nom Pitane et appartenait à l'Éolide. Les ruines sont situées un peu à l'extérieur de la ville actuelle.

La ville est reconstruite au XVe siècle par le grand vizir Çandarlı Halil Hayreddin Pacha pour protéger le sultan Murat II, qui préférait vivre dans la ville voisine de Manisa, pour se protéger d’une éventuelle attaque extérieure. Le château qui porte le nom du grand vizir est toujours intact et ouvert aux visiteurs[1].

CultureModifier

Une céramique sigillée rouge, produite à cet endroit du début du Ier au début du IVe siècle, dans un des ateliers dépendant de Pergame, est désignée comme style de Çandarli[2].

Le château de Çandarlı, construit par les Génois avant la conquête ottomane, est proposé en 2013 par le gouvernement turc parmi les sites candidats au patrimoine mondial de l'UNESCO[3]. Il a été plusieurs fois utilisé comme décor de cinéma.

ÉconomieModifier

Le grand projet portuaire Kuzey Ege Çandarlı (Çandarlı - Nord de l'Égée),prévu comme le débouché d'une nouvelle route de la soie, est lancé en 2011 : la première pierre symbolique est posée le [4],[5]. Après une période d'interruption, la construction est relancée par le gouvernement en  : elle doit s'intégrer dans le nouvel ensemble portuaire d'Izmir[6].

Notes et référencesModifier

  1. (tr)« Sikili », sur T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı (Ministère turc de la culture et du tourisme)
  2. Beverley Adamsheck, Kenchreai, Eastern Port of Corinth - IV.The Pottery, E.J. Brill, Leiden, 1979, ch.11 [1]
  3. Hürriyet Daily News, "New Turkish artifacts added to UNESCO list", 2 août 2013 [2]
  4. Turquie de France, "Kuzey Ege Çandarlı : Construction du plus grand port de la Turquie", 16 mai 2011 [3]
  5. Hürriyet Daily News, "Turkish Minister dreams of Silk Road on Aegean", 12 novembre 2012 [4]
  6. Hürriyet, "Çandarlı endüstriyel bölge oldu", 28 novembre 2017

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier