Pitane
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Province
District
Belde
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Membre de
Localisation sur la carte de Turquie
voir sur la carte de Turquie
Red pog.svg

Pitane (grec ancien : Πιτάνη), située près de l'actuelle Çandarlı, en Turquie, est une ancienne ville grecque de l'ancienne région d'Aeolis (Éolide), en Asie Mineure.

Données géographiques et historiquesModifier

 
Amphore éolienne d'un style proche des « Chèvres sauvages » ionien, Çandarlı-Pitane, 630-625 AEC. Musée d'Izmir, (Smyrne)

La ville était située près de l'embouchure de la rivière Evenus, dans la baie d'Elaea (Élée). C'était l'une des onze anciennes colonies éoliennes et possédait des avantages commerciaux considérables en disposant de deux ports[1],[2].

Pitane est le lieu de naissance du philosophe académique Arcesilaus et, sous le règne de Titus, la ville beaucoup souffert d'un séisme[3],[4],[5],[6]. La ville est toujours mentionnée par Hiérocles. Pline l'Ancien mentionne dans ses environs une rivière, la Canaius[5], qui n'est mentionnée par aucun autre auteur, mais il se peut que ce soit la rivière Pitanes, dont parle Ptolémée, et qui semble tirer son nom de la ville de Pitane[7].

Son site est situé près de Çandarlı, en Turquie asiatique[8],[9].

Personnalités notablesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hérodote, Histoires, 1.149
  2. Périple du Pseudo-Scylax ; Strabon, Géographie, xiii. p. 581, 607, 614 (les numéros de page font référence à ceux de l'édition d'Isaac Casaubon.)
  3. Oros. 7.12 ; Ptolémée, Géographie, 5.2.5
  4. Étienne de Byzance, s.v.
  5. a et b Pline, Histoire naturelle, 5.32, 35.49
  6. Ovide Met., 7.357.
  7. Ptolémée, Géographie, 3.2.3
  8. Richard Talbert, Barrington Atlas of the Greek and Roman World, 56
  9. Université de Lund, « About: Pitane, Çandarlı », Digital Atlas of the Roman Empire
  10. S. D. Olson and A. Sens, Matro of Pitane and the Tradition of Epic Parody in the Fourth Century BCE: Text, Translation, and Commentary (Oxford 1999).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :