Åslaug Haga

femme politique

Åslaug Marie Haga (, Nes, Comté d'Akershus) est une femme politique norvégienne. Elle préside le parti du Centre ou Senterpartiet de 2003 à 2008 et de 2007 à 2008, la ministre du Pétrole et de l'Énergie du gouvernement du Ministre d’État Jens Stoltenberg.

Åslaug Haga
Image dans Infobox.
Åslaug Haga, le 17 octobre 2005.
Fonctions
Ministre du Pétrole et de l'Énergie (en)
-
Odd Roger Enoksen (en)
Terje Riis-Johansen (en)
Ministre des Affaires locales et du Développement régional (en)
-
Parlementaire norvégienne
Akershus (en)
-
Dirigeante de parti politique
Parti du centre
-
Odd Roger Enoksen (en)
Lars Peder Brekk (en)
Parlementaire norvégienne
Akershus (en)
-
Ministre de la Culture (en)
-
Ellen Horn (en)
Secrétaire d'État norvégien (en)
Office of the Prime Minister (en)
-
Secrétaire d'État norvégien (en)
Ministère des Affaires étrangères
-
Secrétaire d'État norvégien (en)
Ministère des Affaires étrangères
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
NesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Hans Haga (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

JeunesseModifier

Au sortir de l’université d'Oslo, Haga est diplômée en sociologie, histoire et science politique. Elle intègre le ministère des Affaires étrangères norvégien en tant que diplomate. De 1989 à 1991, elle fait partie de la représentation norvégienne à l’organisation des Nations unies à New York. Elle revient en Norvège avant d’obtenir le poste de première secrétaire de l’ambassade norvégienne à New Delhi, Inde de 1991 à 1994. Elle rentre ensuite en Norvège pour occuper la fonction de vice-directrice dans l’administration centrale du ministère des Affaires étrangères.

Carrière politiqueModifier

Une fois établie en Norvège, Haga devient vice-présidente du Senterpartiet en 1999. Elle est ministre des Affaires culturelles du premier gouvernement de Stoltenberg du au . En 2001, elle est élue pour la première fois au Storting, le parlement norvégien pour la circonscription d’Akershus. L’année suivante elle est élue présidente du Senterpartiet.

L’alliance rouge-verte entre le norske Arbeiderparti, le Sosialistik Venstreparti et le Senterpartiet remporte les élections législatives du . Le gouvernement d’union est mis sur place et prend ses fonctions le 17 octobre et Haga remplace Erna Solberg au poste de ministre du gouvernement local et du développement régional.

Souffrant d'hypertension, elle démissionne le de ses postes de ministre et de chef de parti sur fond de mini-scandale lié à ses propriétés immobilières.

Liens externesModifier