Áskell Löve

botaniste islandais

Áskell Löve, né le à Reykjavik et mort le à San José (Californie), est un botaniste islandais[1].

Áskell Löve
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
San JoséVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Á.LöveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Doris Löve (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines

BiographieModifier

Il étudie la botanique à l'université de Lund (Suède) à partir de 1937, obtient son doctorat en 1942 et se spécialise l'année suivante en génétique. Jusqu'en 1945, il est attaché de recherche à l'université de Lund. Il retourne ensuite en Islande, où il devient directeur de l'Institut de botanique de l'université d'Islande (1945-1951).

En 1951, il s'installe au Canada et devient professeur associé en botanique à l'université du Manitoba. En 1956, il est nommé professeur de recherches à l'université de Montréal, puis professeur de biologie à l'Université du Colorado à Boulder (1964-1974).

Particulièrement intéressé par la question du nombre de chromosomes chez les plantes, il publie, souvent avec sa femme Doris Löve, de très nombreux articles sur le sujet, notamment dans le journal Taxon. Il travaille aussi sur l'évolution et la taxonomie des Triticeae (graminées apparentées au blé).

Il écrit plusieurs ouvrages de référence sur les plantes d'Islande, notamment Íslenzk Ferðaflóra (1970).

Membre de l'Académie islandaise des sciences, il a reçu la Bourse Guggenheim en 1963[2].

RéférencesModifier

Á.Löve est l’abréviation botanique standard de Áskell Löve.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI