Álvaro de Bazán (F101)

Álvaro de Bazán
Image illustrative de l’article Álvaro de Bazán (F101)
Un hélicoptère SH-60 Seahawk atterrissant au-dessus du F-101 Álvaro de Bazán en 2005.
Type Frégate
Classe classe Álvaro de Bazán
Histoire
A servi dans Marine royale espagnole
Commandé 31 janvier 1997
Lancement 31 octobre 2000
Statut en service
Équipage
Équipage 216 personnes
Caractéristiques techniques
Longueur 146,72 mètres
Maître-bau 18,6 mètres
Tirant d'eau 4,75 mètres
Déplacement 5 800 tonnes
Propulsion Combined diesel or gas
Vitesse 28,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d'action 5 000 nautiques (9 260 km) à 18 nœuds
Aéronefs 1 hélicoptère Sikorsky SH-60 Seahawk

Origine du nomModifier

La frégate doit son nom à l'amiral espagnol Álvaro de Bazán également homme de confiance de Philippe II. Il est connu pour sa prise du fameux Peñón de Vélez dans l'actuel Maroc en 1564. Depuis cette date, la minuscule presqu'île n'a jamais changé de camp. Il combat ensuite à la célèbre bataille de Lépante en 1571, contribue à la prise de Tunis en 1573. En 1582, il bat à la bataille des Açores Philippe Strozzi, condottiere italien dirigeant la flotte française.

CarrièreModifier

 
Álvaro de Bazán naviguant aux côtés du porte-avions de classe Nimitz USS Theodore Roosevelt lors du départ de l'Álvaro de Bazán du deuxième groupe aéronaval.

Fin 2005, l'Álvaro de Bazán, dont la construction a coûté 600 millions d'euros, est déployé dans le cadre du groupe aéronaval articulé autour du porte-avions USS Theodore Roosevelt dans le golfe Persique. Il s'agit du premier déploiement d'un navire de guerre espagnol dans le cadre d'un aéronaval américain.

Début mars 2007, l'Álvaro de Bazán devient le premier navire de guerre espagnol à naviguer dans eaux territoriales de l'Australie en 150 ans. Le déploiement comprend plusieurs visites au port et est effectué pour soutenir l'offre de l'entreprise espagnole Navantia de concevoir la Classe Hobart de la Royal Australian Navy. Le navire visite également l'Australie dans le cadre de la première circumnavigation effectuée par un navire de guerre espagnol en 142 ans[1].



Notes et référencesModifier

Liens externesModifier