'O sole mio

chanson napolitaine
(Redirigé depuis 'O Sole Mio)

'O sole mio
Description de cette image, également commentée ci-après
Couverture de la partition originale de la chanson 'O sole mio de 1898
Chanson de Giovanni Capurro
Enregistré 1907
Durée 3:20
Genre Chanson napolitaine, chanson italienne, sérénade
Format Partition (musique), disque 78 tours
Auteur Giovanni Capurro
Compositeur Eduardo di Capua et Alfredo Mazzucchi (it)

Clip vidéo

[vidéo] Mario Lanza - 'O Sole Mio - film Le Grand Caruso (1951) sur YouTube
[vidéo] Elvis Presley - Its now or never (1960) sur YouTube

'O sole mio (mon soleil, en napolitain[1]) est une célèbre chanson d'amour napolitaine de 1898[2], composée par les napolitains Eduardo di Capua et Alfredo Mazzucchi (it), avec des paroles de Giovanni Capurro. Elle est enregistrée pour la première fois par le ténor italien Giuseppe Anselmi (en) en 1907[3], et devient une des chansons italiennes et napolitaines emblématiques les plus célèbres du monde[4] avec ses reprises par le ténor Enrico Caruso en 1916[5], Mario Lanza pour le film Le Grand Caruso de 1951[6], ou encore Elvis Presley avec sa version It's Now or Never (C'est maintenant ou jamais) de 1960[7]...

HistoriqueModifier

Cette sérénade amoureuse, accompagnée à la mandoline napolitaine, est composée en 1898 par Eduardo di Capua, sur des paroles du poète napolitain Giovanni Capurro[8], lors d'un voyage à Odessa en Ukraine dans l'ancien Empire russe[9]. L'air et les paroles sur le thème de « la beauté d'une journée napolitaine amoureuse et ensoleillée » leur auraient été inspirées par leur mal du pays sous le soleil d'Odessa au bord de la mer Noire, et par Anna Maria Vignati-Mazza de Nola (épouse du sénateur de Naples Giorgio Arcoleo (it), lauréate du premier concours de beauté de Naples de l'époque[10]). La chanson remporte le 2e prix du festival de chanson napolitaine Festa di Piedigrotta de Naples 1898 (concours de chanson d'amour en dialecte napolitain de trois strophes). Ayant vendu pour une faible somme leurs droits d'auteur-compositeur à la maison d'édition Ferdinando Bideri de Naples, l’immense succès ultérieur de leur chanson ne leur rapportera aucune fortune. Un descendant héritier du compositeur Alfredo Mazzucchi (it) obtient en 2002 (après 25 de procès au tribunal de Turin) la reconnaissance post mortem de co-droit de compositeur jamais revendiqués de son vivant de son aïeul[11].

ReprisesModifier

 
Elvis Presley pendant son service militaire en Allemagne, avec sa reprise It's Now or Never de 1960.

Elle est reprise par de nombreux interprètes de musique classique, et fait partie du répertoire de nombreux ténors, dont Enrico Caruso (1916), Beniamino Gigli, Tito Schipa, Giuseppe Di Stefano, Mario Lanza (pour le film Le Grand Caruso de 1951, nominé pour l'Oscar de la meilleure musique de film 1952), Mario Del Monaco, Luciano Pavarotti (Grammy Awards de la meilleure performance vocale classique pour son interprétation en 1980) avec José Carreras et Plácido Domingo[12], ou Andrea Bocelli...

Fichier audio
'O sole mio

Elle est également reprise avec succès par de nombreux interprètes de chansons de variété et de films musicaux (entre autres avec des paroles françaises d'Amédée-Louis Hettich[13]) dont Tino Rossi (pour son film Naples au baiser de feu de 1937), Dario Moreno (1960), Dalida (pour son film Parlez-moi d'amour de 1961), Luis Mariano (1967), Frédéric François (1995)... Elvis Presley entend cette sérénade pendant son service militaire en Allemagne, et demande alors à ses auteurs partenaires Aaron Schroeder et Wally Gold (en) de lui composer des paroles américaines personnalisées pour sa reprise It's Now or Never (C'est maintenant ou jamais) qui devient un de plus importants succès international de sa carrière dès la fin de son service en 1960 (no 1 au Billboard Hot 100 américain pendant cinq semaines, avec un record de plus de 20 millions de disques vendus dans le monde...) « C'est maintenant ou jamais, Viens et serre-moi fort, Embrasse-moi ma chérie, Sois à moi ce soir, Demain il sera trop tard, C'est maintenant ou jamais, Mon amour n'attendra pas, Quand je t'ai vue pour la première fois, Avec ton sourire si tendre, Mon cœur fut fait prisonnier, Mon âme se rendit, Je passerais une vie entière, À attendre le bon moment, Maintenant que tu es près de moi, Ce moment est enfin là... »[7]. Elle est encore reprise depuis par des interprètes tels qu'Angelo Branduardi (album Senza spina de 2009), ou Rachid Taha et Jeanne Added (2013)...

Elle est reprise également comme hymne national de l'équipe italienne aux Jeux olympiques de 1920 d'Anvers en Belgique, ou pour une célèbre série de publicité des années 1980 de glace à l'italienne Cornetto[14],[15]...

Au cinémaModifier

ParolesModifier

Paroles en napolitain
Che bella cosa e' na jurnata 'e sole
n'aria serena doppo na tempesta !
Pe' ll'aria fresca pare già na festa
Che bella cosa e' na jurnata 'e sole
Ma n'atu sole,
cchiù bello, oje ne'
'O sole mio
sta 'nfronte a te !
'O sole, 'o sole mio
sta 'nfronte a te !
sta 'nfronte a te !
Lùcene 'e llastre d''a fenesta toia;
'na lavannara canta e se ne vanta
e pe' tramente torce, spanne e canta
lùcene 'e llastre d'a fenesta toia.
Ma n'atu sole
cchiu' bello, oi ne'.
'O sole mio
sta 'nfronte a te!
Quanno fa notte e 'o sole se ne scenne,
me vene quase 'na malincunia;
sotto 'a fenesta toia restarria
quanno fa notte e 'o sole se ne scenne.
Ma n'atu sole,
cchiù bello, oje ne'
'O sole mio
sta 'nfronte a te!
'O sole, 'o sole mio
sta 'nfronte a te !
sta 'nfronte a te !
Traduction française
Quelle belle chose qu'une journée de soleil,
Un air serein après une tempête !
Pour l'air frais on se croirait en fête
quelle belle chose qu'une journée de soleil
Mais il n'y a pas un autre soleil
aussi beau
mon soleil à moi
est face à toi.
mon soleil, mon soleil à moi
est face à toi.
est face à toi.
Les vitres de ta fenêtre scintillent,
la blanchisseuse chante et se vante…
pendant qu'elle essore, étend et chante.
Les vitres de ta fenêtre scintillent.
Mais il n'y a pas un autre soleil
aussi beau
mon soleil à moi
est face à toi.
mon soleil, mon soleil à moi
est face à toi.
est face à toi.
Quand vient le soir et le soleil se couche
la mélancolie me saisit…
Je resterais sous ta fenêtre
quand vient le soir et le soleil se couche.
Mais il n'y a pas un autre soleil
aussi beau
mon soleil à moi
est face à toi.
mon soleil, mon soleil à moi
est face à toi.
est face à toi.
Adaptation française par A.-L. Hettich
La belle chose qu'un soleil d'aurore,
Jetant au loin l'éveil de sa lumière !
Un frisson passe sur la Terre entière,
La belle chose qu'un soleil d'aurore !
Mais sur mon rêve,
Plus radieux,
Un soleil règne
Que j'aime mieux :
Sa flamme est sur ta lèvre,
Et sa clarté
Brille en tes yeux !
La belle chose qu'un soleil en flammes,
Par les midis d'été brûlant la plaine !
Des senteurs chaudes soufflent leur haleine,
La belle chose qu'un soleil en flammes !
Mais sur mon rêve,
Plus radieux,
Un soleil règne
Que j'aime mieux :
Sa flamme est sur ta lèvre,
Et sa clarté
Brille en tes yeux !

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier