Ouvrir le menu principal

Zine (chanteuse)

chanteuse occitane
Zine
Description de cette image, également commentée ci-après
Zine
Informations générales
Surnom Zine
Nom de naissance Laurence Penzini
Naissance
Tanger, Maroc
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Institutrice
Genre musical variété française, chanson occitane, pop
Instruments Voix, guitare, accordéon
Années actives Depuis 1999
Site officiel zine.fr

Zine (née Laurence Penzini en 1979 à Tanger, Maroc[1]) est une auteur, compositeur et chanteuse occitane de Nice. Elle compose des chansons en français et en occitan, et interprète des chansons en français, occitan, italien, espagnol, anglais, polonais et arabe.

BiographieModifier

Zine passe ses premières années à Tanger, où elle est née d'un père corse et d'une mère originaire des Vallées occitanes[2] À 5 ans, elle arrive en France, dans la Drôme. Ses premières influences musicales lui viennent de ses parents et de son instituteur qui, à l'école Montessori de Tanger, termine les heures de classe en chantant avec sa guitare. Zine commence à composer à 19 ans. Elle passe deux ans à voyager entre le Sud de la France, la Pologne, la Suisse et l'Île de la Réunion et élargit encore sa culture musicale comme le montrent ses premières créations[3]

Elle participe à des festivals et compétitions comme le Liet International de 2009 (festival de chansons en langues minoritaires de Leeuwarden[2],[4] où elle représente l'Occitanie, ou le festival polonais de bardes de 2008[5].

Son album "Folie douce" paraît en 2013 avec l'aide du conseil régional de PACA.

Zine a adapté en nissart de nombreux standards avec l'aide de René Pierre Anfosso ("Imagine" de John Lennon devient "Pantaia un pauc", "Redemption song" de Bob Marley devient Cançon per curar", etc.) Son spectacle "Salade niçoise" utilise ces créations. Elle collabore avec d'autres auteurs tels que Tarik Lamirat, René Toscano et Etel Adnan.

Zine utilise aussi la musique dans le cadre de l'enseignement de la langue régionale[6] qu'elle a dispensé en tant qu'institutrice, ce qui lui a aussi permis d'enregistrer des chansons pour enfants[7]. Dans ce cadre, elle collabore avec Ollivier Lagrange en créant une chanson pour son personnage Testadure[8].

Le 5 août 2016, Zine participe au « rassemblement citoyen » en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet, en interprétant « Pantaia un pauc » et « Nissa la bella »[9].

À la fin de 2016, elle écrit une chanson en niçois en solidarité avec l'action de solidarité des citoyens de la vallée de la Roya avec les réfugiés[10].

En mars 2017, le premier clip de son nouveau spectacle est une adaptation en niçois de la chanson J'aime les filles de Jacques Dutronc qui rend hommage aux joueurs de l’OGC Nice[11],[12].

En mars 2018, Zine sort son livre "Cantates d'Azur" qui est un recueil d'adaptations en nissart de diverses chansons d'auteurs français et occidentaux connus, notamment Amy Whinehouse, Eagles, John Lennon etc.

DiscographieModifier

  • Et la joie passera en funambule... sur le fil de la folie douce (2002, 15 titres, autoproduccion)
  • Cherche (2004, avec La Quincaille, 4 titres, Palhassina Productions)
  • Mon Coiffeur (2005, 5 titres, Gallomusic)
  • Folie Douce (2013, 14 titres, La Candela-Seyrat, disponible sur les plateformes audio)

RécompensesModifier

  • Lauréate du Prix Défi Jeune du Ministère Jeunesse et Sports en 2003.
  • Meilleure artiste de la scène indépendante française (Paris Link 2006).
  • Prix La Ruche de la Ville de Nice en 2007.
  • Invitée en 2008 par le Festival de Bardes de Varsovie OPPA.
  • Nominée pour représenter la langue occitane au Liet International en 2009.
  • Chanson «Lo Prince Charmant» en occitan primée en 2009 par le Conseil de l'Europe.
  • Disque "Folie Douce" subventionné en partie par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur en 2013.

RéférencesModifier

  1. "Ai l’impression que l’occitan reven a la mòda. Zine Artista e professora", Jornalet, 19/03/2016
  2. a et b "Zine representarà Occitània al Liet International", La Setmana, no 730, 10-16/09/2009
  3. Critique de Et la joie passera en funambule... sur le fil de la folie douce dans "La méga Zine", Babazouk, no 33, Nice, Octobre 2002.
  4. Philippe Peter, "Alpes-Maritimes – Zine veut faire briller la langue occitane", France-Soir, 31 octobre 2009, lire en ligne.
  5. page du festival.
  6. "PACA Matin", France 3, 5 décembre 2016.
  7. S. Casals, "Une Niçoise veut initier les enfants au nissart en chansons", Nice Matin, 9/11/2016.
  8. "Il disegnatore Ollivier Lagrange ha inventato “Testadure”, la cantautrice Zine lo ha messo in musica e lo ha interpretato", Monte Carlo News, 17 November 2016.
  9. "Rassemblement citoyen: plus d'un millier de personnes rendent hommage aux victimes de l'attentat de Nice", Nice Matin, 6 août 2016
  10. "ROIA" - Collectif d'artistes unis pour la ROYA" sur Youtube.
  11. "VIDEO : Un clip glamour de Zine pels « Baudo de l'Ogim »", La Setmana, 15 mars 2017.
  12. "Ces femmes sont fans de l'OGC Nice et elles ont rendu hommage au club en chanson", Nice Matin, 17 mars 2017.

Liens externesModifier