Zellig Harris

linguiste américain
Zellig Harris
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président de la Société linguistique d'Amérique (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Membre de
Dir. de thèse
James Alan Montgomery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Zellig Sabbetai Harris (Balta, en Podolie (Empire russe), - ) est un linguiste américain. Disciple de Leonard Bloomfield, il est connu pour ses travaux sur la linguistique structuraliste et l'analyse du discours.

BiographieModifier

Né en Ukraine, il suit ses parents à Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis) à l'âge de quatre ans. Il fait toutes ses études supérieures à l'Université de Pennsylvanie, obtient son doctorat en 1934, et inaugure en 1946-1947 ce qui est généralement reconnu comme le premier département de linguistique au sein d'une université américaine. C'est lui qui convainc Noam Chomsky d'étudier la linguistique à la fin des années 1940[1]. Il est professeur invité à l'Université Paris-VIII en 1973-74[2]. Le cours de syntaxe qu'il y a dispensé a été publié[3]. Il est marié à la physicienne et mathématicienne Bruria Kaufman.

TravauxModifier

Influencé par Bloomfield, il commence par décrire les langues sémitiques. Ses descriptions sont formelles. Premier à utiliser la méthode hypothético-déductive, il note des phénomènes de langue au moyen d'équations. Il pose des principes de distribution, qu'il applique à l'analyse de textes longs[4].

RéférencesModifier

  1. « Noam Chomsky », Encyclopædia Britannica, 2009. [lire en ligne]
  2. "A Bibliography of Zellig Harris. 1932-2002". [lire en ligne]
  3. Notes du cours de syntaxe, Paris, éd. du Seuil, 1976.
  4. Collectif, Le dictionnaire de linguistique et de sciences du langage, p. 231

Liens externesModifier