Youli Karassik

Youli Iourevitch Karassik (en russe : Юлий Юрьевич Карасик, en ukrainien : Ю́лій Ю́рійович Кара́сик) est un réalisateur et un scénariste soviétique (russe et ukrainien) né le à Kherson, en RSS d'Ukraine (Union soviétique) et mort le à Moscou, en Russie.

Youli Karassik
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Юлій Юрійович КарасикVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Genre artistique
Distinctions

BiographieModifier

Né à Kherson, Youli Yourevitch Karassik passe son enfance dans sa ville natale et en 1940 commence à étudier le cinéma sous la direction d'Alexandre Zarkhi et de Iossif Kheifitz, à l'école d'acteurs de cinéma Lenfilm à Léningrad qu'il quitte lorsque l'URSS fut entraînée dans la Seconde Guerre mondiale. En 1942, il étudie les armements chimiques défensifs à l'école militaire des cadets à Tachkent puis sera envoyé au front, dans le Caucase pour y effectuer son service militaire.

En 1946, il étudie la philologie à l'Institut national de pédagogie de la faculté de lettres de Léningrad et prend des cours pour devenir réalisateur de films sous la direction de Sergueï Guerassimov et de Tamara Makarova. En 1951, il obtient son diplôme de réalisateur au VGIK, Institut national de la cinématographie, et débute en réalisant des films de vulgarisation scientifique et des documentaires. En 1953, il rejoint les rangs du PCUS. Son premier film de fiction, Attendre une lettre date de 1960. À partir de 1963 il travaille aux studios Mosfilm. On sait aussi qu'il a travaillé à Sverdlovsk Film Studio (en) et aux studios Lenfilm et qu'il a été directeur artistique aux Cours supérieurs de formation des scénaristes et réalisateurs à Moscou. Comme le montre sa filmographie, il collaborait avec d'autres réalisateurs en rédigeant des scénarios. En 1968, il réalise le film Six juillet sur le congrès des soviets du dont la sécheresse, sans doute voulue, rappelle celle d'un film documentaire. Il fut distingué par le titre d'artiste du peuple de la RSFSR en 1977.

Mort à Moscou, Youli Karassik est enterré au cimetière Troïekourovskoïe.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

ScénaristeModifier

DistinctionsModifier

  • Sur la page wikipédia en langue russe on peut lire que Dingo un chien sauvage a reçu le Grand Prix du Lion de Saint Marc et la palme d'or à la Mostra de Venise en 1962.

Ces renseignements ne se vérifient pas en consultant les pages consacrées à ces distinctions.

Liens externesModifier