Yellowcard

groupe de musique américain

Yellowcard est un groupe américain de rock alternatif, originaire de Jacksonville, en Floride. En 2000, le groupe se délocalise à Los Angeles[5]. Le groupe est mieux connu pour ses singles Ocean Avenue, Only One, et Lights and Sounds. Leur dernier album, Yellowcard, est publié le . Le groupe joue son dernier concert le , au House of Blues d'Anaheim, en Californie.

Yellowcard
Description de cette image, également commentée ci-après
Yellowcard sur scène.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif[1], pop punk[1],[2],[3], punk rock, punk hardcore[3],[4]
Années actives 19972008, 20102017
Labels DIY (1997, 2000), Takeover Records (1998–1999), Lobster (2001), Fueled by Ramen (2002), Capitol Records (2003–2008), Hopeless Records (2010-2014), Razor & Tie (2014–2016)
Site officiel www.yellowcardrock.com
Composition du groupe
Anciens membres Ryan Key
Sean Mackin
Ryan Mendez
Joshua Portman
Ben Dobson
Todd Clary
Warren Cooke
Alex Lewis
Ben « Jammin » Harper
Peter Mosely
Longineu W. Parsons III
Sean O'Donnell
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Yellowcard.

HistoriqueModifier

Première période (1997–2008)Modifier

 
Ryan Key jouant avec Yellowcard au Warped Tour de 2004.

Le groupe est formé en 1997 dans la ville de Jacksonville, en Floride[1]. Il est alors composé de Ben Dobson (chant), Todd Clary (chant, guitare), Ben Harper (guitare), Warren Cooke (basse), Longineu W. Parsons III (batterie), et Sean Mackin (violon), mais celui-ci ne faisait pas totalement partie du groupe[1]. Ils sortent leur premier album, Midget Tossing, en 1997, suivi de Where We Stand la même année, et de l'EP Still Standing (2000), mais des changements interviennent. Le chanteur principal ainsi que Todd Clary quittent le groupe ; ils sont remplacés par Ryan Key[1]. Sean Mackin est alors un membre officiel du groupe. Peu de temps après que Ryan soit intégré, celui-ci arrive à convaincre tout le groupe d'aller en Californie pour se faire connaître. En 2001, la nouvelle formation de Yellowcard enregistre son premier album, intitulé One for the Kids (2001), puis sort l'EP The Underdog EP la même année[1].

Le style particulier de Yellowcard est caractérisé en partie par la présence de violon dans des morceaux rock, et c'est cette idée qui fera le succès des chansons du nouveau Yellowcard, notamment dans l'album Ocean Avenue, qui les fera définitivement connaître à un public américain très enthousiaste. Néanmoins, peu avant la sortie de l'album, Pete Mosely, qui a succédé à Warren Cooke après The Underdog EP, évoque des problèmes personnels pour quitter le groupe. Il reviendra un an plus tard, en 2004, évinçant son remplaçant Alex Lewis. À la fin 2004, Ocean Avenue est certifié double-disque de platine par la RIAA, et des singles tels que Way Away, Only One, et la chanson-titre sont considérablement joués sur MTV[1]. En 2005, Benjamin Harper, membre depuis l'origine, quitte le groupe à son tour. Il est remplacé par Ryan Mendez tandis que le groupe achève un autre album. Yellowcard finit de l'enregistrer aux alentours du . Intitulé Lights and Sounds, il est sorti le .

L'enregistrement du nouvel album, intitulé Paper Walls, est terminé ; ce dernier sort le . Yellowcard met à jour sa page Myspace et propose en écoute deux nouvelles chansons, Fighting et Light Up the Sky, ce dernier qui sera le premier single de leur nouvel album. Yellowcard dévoile ensuite la pochette de Paper Walls. Une autre chanson issue du nouvel album est également disponible sur la page Myspace, elle s'intitule Five Becomes Four. Le , Peter Mosely annonce qu'il quitte le groupe afin de poursuivre d'autres chemins. Il remercie tous les fans et assure que c'est un honneur de jouer avec Yellowcard[6],[7].

Au début de 2008, la tournée Paper Walls est interrompue et les dates européennes sont annulées. Officiellement, des problèmes familiaux rencontrés par Longineu W. Parsons III sont invoqués. En , le groupe s'annonce officiellement en pause, mais fin 2008, le groupe joue quelques concerts acoustiques.

Deuxième période (2009–2013)Modifier

 
Yellowcard en 2012.

Le , une rumeur annonce que Longineu « LP » Parsons III est le nouveau batteur de Lostprophets. Rumeur infirmée quelques jours après par le groupe, LP n'est pas le nouveau batteur.

Le , Longineu Parsons annonce le retour du groupe après deux ans d'absence et la préparation d'un nouvel album qui devrait sortir en 2011. Il sera produit et mixé par Neal Avron sur le label Hopeless Records. Après plusieurs mois d'enregistrement et de création, les membres du groupe ont annoncé officiellement le qu'ils ont terminé de réaliser leur nouvel album. Le , lors d'un concert à Pomona en Californie, Ryan Key a énoncé le titre du nouvel album : When You're Through Thinking, Say Yes (confirmé sur la page Facebook du groupe). Durant ce concert, le public a pu découvrir une de leurs nouvelles chansons appelée For You and Your Denial. Le , le groupe annonce publiquement sur Facebook que leur dernier album When You're Through Thinking, Say Yes sortirait courant mars. Le , La sortie de When You're Through Thinking, Say Yes est annoncé sur le site officiel du groupe. L'album est disponible dans le commerce depuis le . Une autre version de l'album When You're Through Thinking, Say Yes reprenant les 10 morceaux de l'album entièrement en version acoustique est publié par la suite. Pendant ce temps, ils sortent une compilation en .

Le , le bassiste Sean O'Donnell annonce son départ de Yellowcard pour des raisons personnelles[8]. Deux semaines après, Yellowcard annonce sur son site officiel l'arrivée de Joshua Portman à la place de bassiste[9]. L'album Southern Air est publié le , et se classe à la 10e place du Billboard 200[10]. Il sera bien accueilli par la presse spécialisée[11]. Il est le deuxième album du groupe à atteindre le Top 10.

En 2013, ils annoncent leur participation au Vans Warped Tour jouant Ocean Avenue en acoustique[12].

Lift a Sail et séparation (2014–2017)Modifier

 
Dernier concert de Yellowcard en Arizona.

De nouveau, en , et après 17 ans au sein du groupe, le batteur Longineu W. Parsons III quitte Yellowcard pour rejoindre un nouveau groupe en formation appelé This Legend[13]. Le , le groupe annonce un nouvel album, Lift a Sail, qui devrait comprendre 13 chansons[14]. Ils joueront ensuite une tournée avec Memphis May Fire, et Emarosa. Leur tournée prend place aux États-Unis à la fin de 2014 et commencera une semaine après la sortie de leur nouvel album. Le le groupe sort son nouvel album intitulé Lift a Sail, qui s'éloigne des sonorités pop-punk habituelles du groupe ; c'est One Bedroom qui en sera le premier single[15].

Le groupe tourne au Royaume-Uni avec Less Than Jake à la fin 2015 et en Australie avec Mayday Parade en été 2015. Ils joueront aussi aux États-Unis avec New Found Glory entre le et le . Le , Hopeless Records annonce sa signature avec Yellowcard, et un nouve lalbum prévu pour fin 2016[16]. Nate Young confirme sa participation à la batterie. Le , Ryan Key confirme sur Twitter le titre d'une des chansons à paraître sur l'album, I'm a Wrecking Ball, qui a été écrit en 2008 et enregistré avec Ryan Mendez et Dan McLintock[17]. Le , le groupe publie le premier single extrait de l'album, Rest In Peace[18]. Près de deux ans plus tard, le groupe sort un nouvel album annoncé comme le dernier de leur carrière, nommé Yellowcard, en date du .

Le , l'album Ocean Avenue, est certifié disque d'argent en Angleterre pour plus de 60 000 exemplaires écoulés[réf. nécessaire]. Le groupe joue son dernier concert le , au House of Blues d'Anaheim, en Californie.

MembresModifier

Derniers membresModifier

Anciens membresModifier

  • Ben Dobson - chant (1997-2000)
  • Todd Clarry - guitare, chant (1997-2001)
  • Warren Cooke - basse (1997-2002)
  • Alex Lewis - basse, chœurs (2003-2004)
  • Ben « Jammin » Harper (actuellement avec HeyMike!) - guitare solo (1997-2005)
  • Peter Mosely - basse, chœurs, piano (2002-2003, 2004-2007)
  • Sean O'Donnell - basse, chœurs (2010-2012)
  • Longineu W. Parsons III - batterie (1997-2014)

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EPModifier

Albums liveModifier

SinglesModifier

DVDModifier

  • 2004 : Beyond Ocean Avenue: Live at the Electric Factory

Autres chansons et reprisesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) « Yellowcard Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  2. (en) Erica Futterman, « Something Corporate and Yellowcard equal pop-punk ectasy » (version du 11 octobre 2004 sur l'Internet Archive), .
  3. a et b (en) Amy Ebeling, « An Interview with Yellowcard: A New Horizon », The Aquarian Weekly, .
  4. (en) Mark Faulkner, « Yellowcard plays good hard-core game », jacksonville.com, .
  5. (en) Johnny Loftus, « Yellowcard », mtv.com (consulté le ).
  6. « Yellowcard - News »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  7. « News - Peter Mosely quitte le groupe ! - YellowcardRock FR - Le site francais consacré à Yellowcard - http://yellowcardrock.fr/ »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  8. News - Sean O'Donnell quitte Yellowcard... - YellowcardRock FR - Le site francais consacré à Yellowcard - http://yellowcardrock.fr/
  9. News - Yellowcard a un nouveau bassiste ! - YellowcardRock FR - Le site francais consacré à Yellowcard - http://yellowcardrock.fr/
  10. (es) « Yellowcard debuta en el #10 de Billboard 200 con “Southern Air” », sur shockedblog.com, (consulté le ).
  11. (en) « Southern Air reviews », sur Metacritic (consulté le ).
  12. (en) « Yellowcard Announce Acoustic ‘Ocean Avenue’ UK Shows », sur alreadyheard.com (consulté le ).
  13. (en) « Yellowcard Say Goodbye To Longtime Drummer Longineu Parsons », sur MTV, (consulté le ).
  14. (en-US) Jason Tate, « Yellowcard Indonesia Twitter Account Tweets Artwork – News Article », AbsolutePunk (consulté le ).
  15. (en) « Lift a Sail by Yellowcard on iTunes », Itunes.apple.com, (consulté le )
  16. (en) « Yellowcard return to Hopeless Records – News – Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le ).
  17. (en-US) « Ryan from Yellowcard on Twitter: "Regarding #YC8." », Twitter, (consulté le ).
  18. (en) « Yellowcard release new song, "Rest In Peace" – News – Alternative Press », sur Alternative Press (consulté le ).
  19. (en) « The Return of Yellowcard – News Article », AbsolutePunk (consulté le ).

Liens externesModifier