Ouvrir le menu principal

Yanghee Lee

psychologue et universitaire coréenne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lee.
Yanghee Lee
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Rapporteuse spéciale des Nations unies
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
SéoulVoir et modifier les données sur Wikidata
Romanisation révisée
I YanghuiVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Yi YanghŭiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Human Rights Award of Korea (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Yanghee Lee, ou Lee Yanghee (en coréen 이양희), est une psychologue sud-coréenne, née le à Séoul.

Spécialiste de la psychologie du développement[1] et professeure à l'université Sungkyunkwan[1],[2], elle est surtout connue pour son implication en faveur des droits humains, notamment au sein de l'ONU.

BiographieModifier

Elle a fait ses études aux États-Unis, où elle est diplômée de l'université de Georgetown et de l'université du Missouri à Columbia[2].

Entre 2007 et 2011, elle a occupé le poste de directrice du Comité des droits de l'enfant de l'ONU, dont elle a été membre entre 2003 et 2013[2].

En 2014, elle a été rapporteure spéciale des Nations unies pour la question des droits humains en Birmanie[2]. À cette occasion, en janvier 2015, elle est publiquement insultée par le moine bouddhiste nationaliste Ashin Wirathu[3],[4],[5],[6],[7].

Elle a publié de nombreux articles et ouvrages sur les droits des enfants, la maltraitance sur mineur et les troubles du développement[1]. De 2009 à 2011, elle participe à l'édition de trois numéros spéciaux de la publication Child Abuse and Neglect: the International Journal[1]. Elle a également créé le Centre international des droits de l'enfant[2].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier