Ouvrir le menu principal

Xian de Dawu (Sichuan)

district administratif chinois
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dawu.

Dàofú xiàn
道孚县
Xian de Dawu (Sichuan)
Localisation du xian de Dawu (en rose) dans la préfecture de Garzê (en jaune)
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Sichuan
Préfecture Garzê
Statut administratif Xian
Code postal 626400[1]
Indicatif +86 (0)836
Immatriculation 川V
Démographie
Population 45 189 hab. (1999)
Population 55 396 hab. ()
Densité 7,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 56′ 34″ nord, 101° 09′ 50″ est
Altitude 2 992 m
Superficie 705 300 ha = 7 053 km2
Localisation
Localisation de Dàofú xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Dàofú xiàn

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Dàofú xiàn
Liens
Site web www.dfly.gov.cn
Le Mont Yala

Le xian de Dawu (chinois : 道孚县 ; pinyin : Dàofú xiàn) ou Ta'u dzong (tibétain : རྟའུ་རྫོང, Wylie : rta 'u rdzong, pinyin tibétain : Da'u zong ou Dawu zong, THL : Tawo dzong) est un district administratif de la province du Sichuan en Chine. Il est placé sous la juridiction de la préfecture autonome tibétaine de Garzê.

HistoriqueModifier

Tsewang Norbu, un moine du monastère de Nyitso âgé de 29 ans, s'immole par le feu et meurt le 15 aout 2011[2]. Selon l'organisation Free-Tibet, Tsewang Norbu s'est immolé pour réclamer le retour du dalai-lama. Par contre l'agence officielle Chine nouvelle indique que « la raison pour laquelle il s'est brûlé n'est pas claire »[3].

Le 20 mai 2015, Tenzin Gyatso, père de quatre enfants, s'est immolé à l'extérieur d'une salle de réunion du gouvernement dans la ville de Khangsar du comté de Tawu. Des sources indiquent que les forces de police sont arrivées en quelques minutes pour confisquer son corps. Le lendemain, les autorités ont informé la famille que leur proche était mort et incinéré au cours de la nuit, privant la famille de la possibilité de l'incinérer selon les traditions tibétaines. Les Tibétains de Tawu s'étaient réunis quelques jours avant l'incident pour affirmer l'identité et la culture tibétaine en hommage au dalaï-lama qui va avoir quatre-vingts ans en juillet. Un grand nombre de fonctionnaires de police et de para-militaires chinois ont envahi la ville ce jour-là et battu les habitants. Les Tibétains qui protestaient ont été arrêtés[4],[5].

DémographieModifier

La population du district était de 45 189 habitants en 1999[6].

PersonnalitéModifier

  • Lobsang Palden, (1951-2019), un célèbre chanteur tibétain exilé y est né.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier