XVe gouvernement constitutionnel de Sao Tomé-et-Principe

gouvernement santoméen du 12 décembre 2012 au 24 novembre 2014

XVe gouvernement de Sao Tomé-et-Principe

République démocratique de Sao Tomé-et-Principe

Description de cette image, également commentée ci-après
Gabriel Costa en 2014, Premier ministre du gouvernement.
Président Manuel Pinto da Costa
Premier ministre Gabriel Costa
Législature IXe législature
Xe législature
Formation
Fin
Durée 1 an, 11 mois et 12 jours
Composition initiale
Coalition MLSTP-PSD
Ministres 9
Secrétaires d'État 2
Représentation
Assemblée nationale
21 / 55
16 / 55
(dès octobre 2014)
Drapeau de Sao Tomé-et-Principe

Le XVe gouvernement constitutionnel de Sao Tomé-et-Principe (en portugais : XV Governo Constitucional de São Tomé e Príncipe) est le quinzième gouvernement de Sao Tomé-et-Principe. Il est établi du au , sous le Premier ministre Gabriel Costa et le Président de la République Manuel Pinto da Costa, pour qui il s'agit de son deuxième gouvernement depuis sa réélection en 2011.

ContexteModifier

Sa création fait suite à une motion de censure du gouvernement déclenché par le Parlement. Il est composé de personnes en grande partie jeunes, et le ministre de la Défense et de l'Ordre interne Óscar Sousa est le seul à avoir déjà fait l'expérience gouvernementale. Il s'agit du second gouvernement présidé par Costa (membre du parti présidentiel Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate), le premier ayant duré six mois de mars à octobre 2002. Le parti d'opposition, anciennement à la tête du pays, annonce ne pas reconnaître la légalité du nouveau gouvernement[1].

Composition initialeModifier

Premier minsitreModifier

MinistresModifier

Poste Titulaire
Ministre des Affaires étrangères et des Communautés Natália Pedro da Costa Umbelina Neto
Ministre de la Défense et de l'Ordre interne Óscar Sousa
Ministre de la Justice, des Administrations publics des Affaires parlementaires Edite Ramos da Costa Tenjua
Ministre des Finances Hélio Almeida
Ministre de l'Agriculture, de la Mer et du Développement rural António Álvaro de Graça Dias
Ministre des Travaux publics, des Infrastructures, des Ressources naturelles et de l'Environnement Osvaldo Abreu
Ministre de l'Éducation et de la Culture Jorge Bom Jesus
Ministre de la Jeunesse et des Sports Danilson Alcántara Fernandes Cotú
Ministre de la Santé et des Affaires sociales Leonel Pontes
Ministre du Commerce et de l'Industrie Demóstenes Pires dos Santos

Secrétaire d'ÉtatModifier

Poste Titulaire
Secrétaire d'État du Premier ministre à la Communication sociale Adelino Lucas

Évolution de la composition du gouvernementModifier

Le , soit quelques jours après l'annonce d'un remaniement du gouvernement, le ministre de la Santé et des Affaires sociales Leonel Pontes démissionne, mis en cause dans une affaire de détournement et d'abus de fonds publics et à destination de Taïwan[2].

Par décret du Président, Maria Tomé de Araujo est nommée à sa succession le [3]. Dans ce remaniement, Osvaldo Abreu est démis de sa fonction de ministre des Travaux publics, des Infrastructures, des Ressources naturelles et de l'Environnement et est remplacé par celui qui était jusqu'alors directeur général de l'Agence nationale du pétrole (Agência nacional de petróleo), Fernando da Silva Maquengo de Freitas. José Maria da Fonseca est également nommée secrétaire d'État aux Infrastructures et à l'Environnement[4]. Le nom du Ministère du Commerce et de l'Industrie est modifié en Ministère du Tourisme, du Commerce et de l'Industrie, sans changement de son ministre[5].

Composition finaleModifier

Premier minsitreModifier

MinistresModifier

Poste Titulaire
Ministre des Affaires étrangères et des Communautés Natália Pedro da Costa Umbelina Neto
Ministre de la Défense et de l'Ordre interne Óscar Sousa
Ministre de la Justice, des Administrations publics des Affaires parlementaires Edite Ramos da Costa Tenjua
Ministre de la Finance Hélio Silva Vaz d'Almeida
Ministre de l'Agriculture, de la Mer et du Développement rural António Álvaro de Graça Dias
Ministre des Travaux publics, des Infrastructures, des Ressources naturelles et de l'Environnement Fernando da Silva Maquengo de Freitas
Ministre de l'Éducation et de la Culture Jorge Lopes Bom Jesus
Ministre de la Jeunesse et des Sports Danilson Alcántara Fernandes Cotú
Ministre de la Santé et des Affaires sociales Maria Tomé de Araujo
Ministre du Tourisme, du Commerce et de l'Industrie Demóstenes Pires dos Santos

Secrétaires d'ÉtatsModifier

Poste Titulaire
Secrétaire d'État du Premier ministre à la Communication sociale Adelino Lucas
Secrétaire d'État aux Infrastructures et à l'Environnement José Maria da Fonseca

Notes et référencesModifier

  1. (pt) Juvenal Rodrigues, « Novo Governo de STP já foi empossado », sur Deutsche Welle, (consulté le 10 décembre 2017).
  2. Ramusel Graça, « Demissão do ministroda Saúde e dos Assuntos sociais de São Tomé e Príncipe », sur DW, (consulté le 5 février 2017).
  3. (pt) « São Tomé e Príncipe – Presidente nomeia novos ministros », sur UNILAB, (consulté le 10 décembre 2017).
  4. (pt) « São Tomé e Príncipe – Presidente nomeia novos ministros », sur UNILAB, (consulté le 5 février 2017).
  5. (pt) « Ministro das Obras Públicas de São Tomé e Príncipe exonerado », sur RDP Africa, (consulté le 10 décembre 2017).