Wrightbus

Fabricant de bus d'Irlande du Nord

Wrightbus est une entreprise de carrosserie industrielle et constructeur d'autobus implanté à Ballymena en Irlande du Nord en 1946 par Robert Wright. Jusqu'en 2019, l'entreprise était dirigée par son fils, William Wright.

Wright LT2/4
Wright Gemini 3 Arriva London

Wrightbus Ltd
logo de Wrightbus
illustration de Wrightbus

Création 1946
Dates clés
  • 2011 - création de Wrightbus International
  • 25-9-2019 - faillite
  • 11-10-2019 - rachat par Jo Bamford
Fondateurs Robert Wright
Forme juridique Limited companyVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Ballymena - Irlande du Nord
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Direction Buta Atwal (CEO)
Activité Construction automobile
Produits Autobus - carrosseries industrielles
Société mère Bamford Bus Company
Effectif 2020 : 400
Site web www.wrightbus.com

Chiffre d'affaires 2017 : 181 M £ivres

HistoireModifier

 
Wright Handybus de GHA Coaches à Wrexham en mars 2009

La société Wrightbus a été créée en 1946 sous la raison sociale Robert Wright & Son Coachbuilders[1]. Durant les premières années, son activité principale était la réfection et la modification des carrosseries de camions. En 1978, la société crée sa première carrosserie d'autobus en aluminium. Mais la véritable percée de Wright dans le secteur des carrosseries d'autobus est survenue au début des années 1990[2] avec le modèle "Handybus", un midibus qui pouvait être réalisé sur des châssis de plusieurs constructeurs. Ce modèle a su attirer une bonne clientèle, contrairement au "Dennis Dart", son principal concurrent. La société a ainsi pu se faire connaître des grands opérateurs britanniques comme London Buses, une filiale de TfL - Transport for London, Go Ahead Northern , Ulsterbus et Citybus de Belfast[3]. Cela a été suivi par un mouvement dans le marché des autobus à un étage de grande longueur avec l'Endeavour qui a été disponible sur les châssis Dennis Javelin, Leyland Tiger et Scania K93, ce qui a permis à Wright de développer son modèle Endurance très réussi, concurrençant fortement les modèles Alexander Strider et Northern Counties Paladin qui utilisaient les châssis Volvo B10B et Scania N113 CRB[4],[5].

 
Wright Cityranger sur un châssis Mercedes-Benz O405 à Manchester en juillet 2007

D'autres modèles Wright ont été présentés durant cette période : deux carrosseries sur une base Mercedes-Benz, le Cityranger sur le châssis O405 et le Urbanranger sur le OH1416. Ces modèles ont été lancés à l'époque où les opérateurs du Royaume-Uni ont commencé à préférer les modèles à plancher bas. C'est pourquoi l'Urbanranger n'a engrangé qu'une petite poignée de commandes alors que Wright s'était déjà fait remarquer avec ses carrosserie de bus à plancher bas depuis le milieu des années 1990.

Wright, spécialiste britannique du plancher basModifier

En 1993, Wright présente le Pathfinder sur les châssis bas Dennis Lance SLF et Scania N113 CRL. En 1995, il lance l'Axcess-Ultralow sur le châssis Scania L113. À cette époque, le modèle était apprécié des compagnies de bus britanniques, mais contrairement à ses concurrents qui ne proposaient le L113 qu'avec des carrosseries standard à plusieurs marches, Wright a modifié le châssis et a pu offrir aux opérateurs l'un des premier modèles à châssis surbaissé. Le principal client du modèle Axcess-Ultralow a été FirstGroup qui en a compté environ 240 exemplaires dans son parc. En fin d'année 1995, Wright présente le Liberator, basé sur le châssis du Volvo B10L. La commande la plus importante est venue de National Express avec 120 exemplaires en 1997.

 
Wright Renown sur châssis Volvo B10BLE à Bristol en juin 2011

Puis le Renown, construit sur le châssis du Volvo B10BLE, est devenu l'autobus standard du groupe Blazefield mais sa production s'est arrêtée brusquement quand Volvo a décidé de remplacer le B10BLE le B7L. Wright lancera l'Eclipse sur ce châssis, devenu Wright Eclipse Metro, qui ne connu pas le succès à cause de son moteur arrière vertical qui n'était pas accepté par la plupart des opérateurs. Wright a voulu continuer à satisfaire ses principaux clients, dont Ulsterbus, et s'est tourné vers les châssis Scania L94UB avec moteur incliné avec lequel Wright a lancé le modèle Solar et une autre carrosserie, qui ressemble aux Solar / Eclipse, le Meridian. Le Meridan est un autobus construit sur le châssis à plancher bas MAN A22.

 
Autobus hybride à impériale New Routemaster de Metroline à Notting Hill (route 390) en décembre 2013

Les modèles récents et actuelsModifier

Le modèle Wright le plus emblématique est le bus à impériale New Routemaster London, mis en service le dans les rues de Londres pour remplacer les fameux AEC Routemaster de 1958, dont la production a pris fin en 2017 après avoir fabriqué le 1.090 ème exemplaire[6]

 
Autobus à impériale Wright Eclipse Gemini de Lothian Buses sur châssis Volvo B7TL à Edinbourg en avril 2010

En 2001, le premier exemplaire du Wright Eclipse Gemini à impériale a été construit sur le châssis Volvo B7TL. Un modèle similaire Wright Pulsar Gemini a été mis en service par Arriva London en . Il était construit sur le châssis VDL DB250. Les grandes compagnies d'autobus qui possèdent des autobus avec une carrosserie Gemini sont Arriva, FirstGroup, Go-Ahead Group, Lothian Buses et National Express. En 2016, le modèle Wright SRM a été réalisé sur le châssis Volvo B5LH.

En , Wrightbus a construit son propre châssis et présenté le StreetLite à un étage et le StreetDeck à deux étages ce qui n'empêche pas l'entreprise de proposer des carrosseries sur des châssis Volvo B5TL, Volvo B5LH ou Volvo B8RLE[7],[8],[9]

 
Autobus Wrightbus Streetcar sur Las Vegas Strip

Opérations à l'étrangerModifier

  • En 1997, une commande de 25 exemplaires du Wright Crusader a été livrée à la compagnie australienne "Action".
  • Entre 2003 et 2006, la compagnie hongkongais Kowloon Motor Bus a reçu 164 exemplaires du Wrightbus 3 essieux, 100 sur un châssis Volvo Super Olympian et 64 sur un châssis Volvo B9TL.
  • En 2009, Kowloon Motor Bus a commandé 291 bus qui ont été mis en service en 2012.
  • En 2010, le premier des 450 Volvo B9TL avec carrosserie Wright Eclipse Gemini2 a été livré à la compagnie SBS Transit de Singapour. Le dernier autobus a été livré fin 2012[10].


En 2011, la société Wrightbus International est créée.

  • En 2012, une grosse commande a été passée par SBS Transit pour 565 exemplaires Wright Eclipse Gemini2 sur châssis Volvo B9TL. la livraison s'est étalée de à [11],[12].
  • En , Kowloon Motor a signé une commande de 50 Wright Eclipse Gemini2 sur châssis Volvo à expédier en CKD pour y être assemblés en Chine. Une commande complémentaire de 85 exemplaires a suivi[13],[14].
  • En , deux commandes ont été passées par les compagnies Hong Kong Citybus et New World First Bus pour un total de 51 exemplaires de carrosseries à monter sur un châssis Volvo B9TL. Les carrosseries ont été envoyées en CKD d'Irlande pour être assemblées en Malaisie[17],[18],[19].
  • En , SBS Transit a passé commande de 415 exemplaires Eclipse Gemini2 avec un châssis Volvo B9TL à livrer entre 2015 et 2017. Cette commande a été complétée en 2017 pour 1.000 unités supplémentaires[20].


ProductionsModifier

Liste des principales carrosseries d'autobus Wright depuis 1946.

Autobus à 1 étageModifier

  • Wright Axcess-Floline sur châssis Scania L94UB,
  • Wright Axcess-Ultralow / Scania L113
  • Wright Cadet / DAF/VDL SB120
  • Wright Cityranger / Mercedes-Benz O405
  • Wright Commander / DAF/VDL SB200
  • Consort / Leyland 9-13R Roadrunner et autres châssis
  • Contour / Bedford série Y et autres châssis
  • Wright Crusader / Dennis Dart SLF ou Volvo B6LE
  • Wright Crusader2 / Volvo B6BLE
  • Wright Eclipse Metro-Eclipse Fusion / Volvo B7L et B7LA
  • Wright Eclipse Urban-Eclipse2 / Volvo B7RLE
    • Wright Eclipse Commuter / plancher haut Volvo B7RLE
    • Wright Eclipse SchoolRun / bus scolaire sur Volvo B7R
  • Wright Endeavour / Leyland Tiger et Scania K93
  • Wright Electrocity / autobus hybride sur DAF/VDL SB120
  • Wright Endurance / Volvo B10B et Scania N113CRB
  • Wright Fusion / Volvo B10LA
  • Wright Handybus / Dennis Dart et Leyland Swift
  • Wright Liberator / Volvo B10L
  • Wright Meridian / MAN A22
  • Wright Nimbus / Mercedes-Benz T2 et Dodge série 50
  • Wright Pathfinder / Dennis Lance SLF et Scania N113CRL
  • Wright Pulsar - Pulsar 2 / VDL SB200
    • Wright Pulsar 2 HEV
  • Wright Renown / Volvo B10BLE
  • Royale / Leyland Leopard
  • Wright Solar / Scania L94UB et K UB
  • Wright Solar Fusion
  • TT / Bedford
  • Wright StreetCar (RTV) / Volvo B7LA et châssis articulé Hess
  • Wright Urbanranger (variante du modèle Endurance) / Mercedes-Benz OH1416

Autobus à impérialeModifier

  • Wright Eclipse Gemini - sur châssis Volvo B7TL à 2 essieux, B9TL & B5LH,
  • Wright Explorer - sur châssis Volvo Super Olympian,
  • Wright Gemini2 - sur châssis Wrightbus avec des composants VDL, variantes DL & HEV,
  • Wright Pulsar Gemini - sur châssis DAF/VDL DB250,
  • Wright Pulsar Gemini HEV - autobus hybride sur châssis VDL DB250,
  • New Routemaster, autobus hybride sur châssis Wrightbus - fabriqué exclusivement pour Transport for London de 2012 à 2017.

Autobus et autocarsModifier

NotesModifier

  1. Wright on Course Commercial Motor 7 novembre 1991
  2. Robert Wright is to diversify Commercial Motor 1 Août 1991
  3. Wright midi boosts jobs Commercial Motor 1er Novembre 1990
  4. Wright choice for YT Commercial Motor 16 avril 1992
  5. Wright launches intercity coach Commercial Motor 28 mai 1992
  6. London Routemaster Buses: Wrightbus set to get order worth £60m BBC News 3 février 2016
  7. (en) « Bus & Coach Professional - Plus d'emplois chez Wrightbus avec les nouvelles commandes (12 octobre 2007) » (version du 12 octobre 2007 sur l'Internet Archive)
  8. Innovation win for Wrightbus Ballymena Times 19 juin 2007
  9. (en) « StreetDeck l'autobus à impériale de Wrightbus 24 octobre 2014 » (version du 6 novembre 2014 sur l'Internet Archive)
  10. "SBS Transit orders 415 more Geminis" Buses Magazine no 714 - Septembre 2014 - page 19
  11. SBS Transit to add 1,000 More Buses SBS Transit 9 Juillet 2012
  12. (en) « Wrightbus en Asie 21 novembre 2012 » (version du 6 novembre 2014 sur l'Internet Archive)
  13. Wrighbus wins Hong Kong bus order BBC News 12 novembre 2012
  14. Wrighbus celebrates its first Chinese order Belfast Telegraph 13 novembre 2012
  15. Wrightbus move into India can increase jobs at home Irish News 9 juillet 2013
  16. Daimler and Wrighbus Indian partnership Bus & Coach Professional 4 septembre 2013
  17. Ballymena's Wrightbus to build flat-pack buses for Hong Kong Belfast Telegraph 6 mars 2014
  18. (en) « Wrightbus assemble des bus en Malaisie - Bus & Coach Professional 6 Mars 2014 » (version du 9 mars 2014 sur l'Internet Archive)
  19. (en) « Deux premières pour Wrightbus International en Asie Pacifique 6 novembre 2014 » (version du 6 novembre 2014 sur l'Internet Archive)
  20. [1] Avec 1.415 bus livrées d'ici 2017, SBS Transit est l'un des plus grands utilisateur de Bright Volvo B9TL au monde © SGBuses.com]

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :