Worried Life Blues

Worried Life Blues

Single de Big Maceo
Face A Texas Blues
Sortie 1941
Enregistré
Chicago
Durée 2:51
Genre blues
Format 78 tours
Auteur Maceo Merriweather, a.k.a. Big Maceo (adaptée de Someday Baby Blues)
Producteur Lester Melrose
Label Bluebird (B-8827)

Singles de Big Maceo

Worried Life Blues est un standard de blues et l'une des chansons de blues les plus enregistrées de tous les temps. Enregistrée à l'origine par Big Maceo Merriweather en 1941, Worried Life Blues est un hit des débuts du blues et la chanson la plus connue de Maceo. Une chanson antérieure, Someday Baby Blues, l'a inspirée et plusieurs artistes ont connu un succès discographique avec leurs interprétations de la chanson.

Worried Life Blues est intronisée en 1983 au Blues Hall of Fame de la Blues Foundation[1] et reçoit un Grammy Hall of Fame Award en 2006.

ContexteModifier

La chanson Worried Life Blues est basée sur Someday Baby Blues enregistrée par Sleepy John Estes en 1935[1]. La chanson d'Estes est interprétée comme un country blues vocal accompagné à la guitare, alors que celle de Maceo est un prototypique du Chicago blues. Pour illustrer les différences de paroles des originaux, les premiers couplets sont les suivants :

Worried Life Blues, Big Maceo (1941) :
Oh lordy lord, oh lordy lord
It hurts me so bad, for us to part
But someday baby, I ain't gonna worry my life anymore
Someday Baby Blues, Sleepy John Estes (1935)[2] :
I don't care how long you go, I don't care how long you stay
But that good kind treatment, bring you back home someday
Someday baby, you ain't gonna worry my mind anymore

Au fil des années, les différences se sont estompées avec les différentes reprises des chansons, qui utilisent des éléments des deux versions, souvent associées à de nouvelles paroles et à des variations de la musique.

Composition et enregistrementModifier

Big Maceo enregistre Worried Life Blues le , peu de temps après son arrivée à Chicago. Lester Melrose produit la chanson qui devient le premier single de Maceo sur Bluebird Records. La chanson est un blues à huit mesures au tempo modéré, avec Maceo à la voix et au piano, accompagné de son collaborateur régulier, guitariste et confrère du label, Tampa Red, et de Ransom Knowling à la basse. L’écrivain Keith Shadwick l’identifie comme un succès majeur et l’historien du blues Jim O'Neal note qu’il « éclipse la chanson Someday Baby qui l’a inspirée »[1],[3]. Plusieurs autres interprétations suivent ensuite, dont celles de Bill Gaither (1941), Sonny Boy Williams (1942) et Honeyboy Edwards (1942)[4]. En 1945, Maceo enregistre une deuxième version avec des paroles supplémentaires, également accompagnée par Tampa Red. Intitulée Things Have Changed, elle atteint le numéro 4 du palmarès Race/Rhythm & Blues Records du magazine Billboard[5].

Reconnaissance et influenceModifier

Worried Life Blues devient l'un des premiers standards du blues[6] et est l'une des premières chansons à être intronisée au Blues Hall of Fame de la Blues Foundation en 1983 dans la catégorie « Classic of Blues Recording »[1]. En 2006, la chanson reçoit un Grammy Hall of Fame Award[7]. Au fil des ans, de nombreux artistes reprennent Worried Life Blues ou un mélange de Someday Baby Blues avec d'autres éléments[8], ce qui en fait l'une des chansons de blues les plus enregistrées de tous les temps. Quand Charles Brown la retravaille comme un numéro de blues West Coast, intitulé Trouble Blues, elle devient l'un des plus grands succès de 1949 et passe 15 semaines à la première place du palmarès Rhythm & Blues Records de Billboard[9]. En 1955, l'enregistrement par Muddy Waters de Trouble No More dans le style Chicago blues atteint le 7e rang du classement R&B[10]. Junior Parker enregistre la chanson en 1969 et elle se classe au numéro 34[11]. B. B. King obtient un numéro 48 en 1970 avec Worried Life (enregistré à l'origine sous le nom Someday Baby en 1960)[12],[13]. En 2007, le groupe Clutch reprend des parties de la chanson dans sa propre composition originale, Electric Worry, qui est publiée sur son album From Beale Street to Oblivion[14].

Autres reprisesModifier

Parmi les nombreux artistes ayant interprété cette chanson[15], on compte notamment :

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Jim O'Neal, « 1983 Hall of Fame Inductees: Worried Life Blues – Big Maceo (Bluebird, 1941) », sur Blues Foundation, (consulté le )
  2. Le refrain est paraphrasé dans l'épitaphe d'Estes : « On n'aura plus à s'inquiéter pour le pauvre John »
  3. Someday Baby et Worried Life sont toutes deux publiées avant que Billboard ou un organisme similaire ne publie de classement des ventes de disques.
  4. (en) Edward Komara (dir.), Encyclopedia of the Blues, vol. 1 et 2, New York, Routledge, , 2e éd. (1re éd. 2004), 1440 p. (ISBN 0-415-92699-8, lire en ligne [PDF]), p. 298
  5. (en) Joel Whitburn, Top R&B Singles 1942–1988, Menomonee Falls, Wisconsin, Record Research, (ISBN 0-89820-068-7, lire en ligne), p. 42
  6. (en) Michael Erlewine (dir.) et Bill Dahl, All Music Guide to the Blues, San Francisco, Miller Freeman Books, (ISBN 0-87930-424-3), « Big Maceo Merriweather », p. 192
  7. (en) « Grammy Hall of Fame Awards », sur Grammy Awards, (consulté le )
  8. (en) Gérard Herzhaft, Encyclopedia of the Blue, Fayetteville, Arkansas, University of Arkansas Press, , 513 p. (ISBN 1-55728-252-8, lire en ligne), « Someday, Baby », p. 471
  9. Whitburn 1988, p. 57.
  10. Whitburn 1988, p. 435.
  11. Whitburn 1988, p. 319.
  12. Whitburn 1988, p. 239.
  13. B. B. King l'enregistre également en 1970 sous le titre Ain't Gonna Worry My Life Anymore pour l'album Indianola Mississippi Seeds et en 2000 avec Eric Clapton pour Riding with the King.
  14. (en) « Clutch (3) - From Beale Street To Oblivion », sur Discogs (consulté le )
  15. (en) « Cover versions of Worried Life Blues written by Big Maceo », sur SecondHandSongs (consulté le )
  16. (en) Bob Eagle et Eric S. LeBlanc, Blues : A Regional Experience, Santa Barbara, Californie, Praeger, , 365 p. (ISBN 978-0-313-34423-7, lire en ligne), p. 140
  17. Komara 2006, p. 79.
  18. Komara 2006, p. 305.

Liens externesModifier