Wolrad IV de Waldeck

prince allemand

Wolrad IV, comte de Waldeck (, au château d'Eisenberg à Korbach - , à Arolsen) est comte de Waldeck et fondateur de la nouvelle ligne de Waldeck-Eisenberg.

FamilleModifier

Il est le fils de Josias Ier de Waldeck-Eisenberg et sa femme, la comtesse Marie de Barby-Mühlingen. Il épouse en 1607 Anne de Bade-Durlach. Ils ont dix enfants :

  • Marie Élisabeth (* , † à Bâle), mariée en 1634 à Frédéric V de Bade-Durlach (* ; † )
  • Josias-Florent (* 1612 à Arolsen, † 1613 à Eilhausen)
  • Philippe Dietrich (* à Arolsen, † à Korbach)
  • Jean-Louis (* 1616 à Arolsen, † 1638 à Wouw)
  • Geroges-Frédéric (* à Arolsen, † à Arolsen)
  • Jacob (* 1621 à Arolsen, † 1645 à Flandern)
  • Christian (*/† 1623 à Arolsen)
  • Anne Julienne (*/† 1624 à Arolsen)
  • Wolrad V de Waldeck (* 1625 à Arolsen, † 1657 à Bartenstein)
  • Charlotte (*/† 1629 à Arolsen)

BiographieModifier

Les politiques territoriales de son père, le comte Josias Ier, a créé de plus en plus en conflit entre Waldeck et le Landgraviat de Hesse. La Hesse exerce une influence considérable sur Waldeck au cours de la Réforme protestante. Le conflit éclate en 1615, lorsque la ville Korbach dépose un magistrat désigné par Wolrad à la demande de la Hesse, pour en nommer un nouveau. Les comtes de Waldeck essayent d'intervenir. Hesse répond, affirmant que le Landgrave de Hesse n'est pas seulement le seigneur féodal, mais aussi le souverain sur Korbach. En 1621, Maurice de Hesse-Cassel envahit Waldeck. Wolrad fuit le comté et demande l'aide États-Généraux, de Maurice de Nassau et de l'empereur Ferdinand II[1]. Ferdinand II force la Hesse à se retirer de Waldeck.

En 1625, Wolrad et Christian héritent du comté de Pyrmont. Depuis, ils se donnent le titre de Waldeck-Pyrmont. Au cours de la Guerre de Trente Ans, ils perdent le contrôle de Pyrmont, cependant, le comté leur est revenu après la Paix de Westphalie. En 1639, il hérite du comté de Culemborg (qui fait maintenant partie des Pays-Bas) et quelques petits domaines par l'intermédiaire de son épouse.

Wolrad est un membre de la Société des fructifiants, sous le pseudonyme der Frühespate. Il meurt en 1640, et est enterré dans le Saint-Kilian de l'Église en Korbach.

RéférencesModifier

  • L. Curtze: Geschichte und Beschreibung des Fürstentums Waldeck, Arolsen, 1850, p. 611 ff
  • Kamill Behr: Genealogie der en Europa regierenden Fürstenhäuser, Leipzig, 1854, p. 135
  1. Gerhard Menk: Die Beziehungen Waldeck-Pyrmont und den Niederlanden in der Neuzeit, Dans: Horst Lademacher (ed.): Oranien und das deutsche Reich, à Berlin, à Münster et coll., 1995, p. 231 ff

Liens externesModifier