Wrigley Company

(Redirigé depuis Wm. Wrigley Jr. Company)

William Wrigley Jr. Company
logo de Wrigley Company
illustration de Wrigley Company

Création 1891
Fondateurs William Wrigley, Jr.
Forme juridique Société anonyme
Action retirée en 2018 suite au rachat par Mars
Siège social Chicago, Illinois
Drapeau des États-Unis États-Unis
Président William Wrigley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Warren Buffett
Activité Confiserie
Produits Freedent, Airwaves, Juicy Fruit, Wrigley's Spearmint, Doublemint
Société mère Mars Incorporated
Filiales The Wrigley Company Limited, Amurol Confections Company, Northwestern Flavors, LLC
Effectif 16 400 (2007)
Site web wrigley.com

Chiffre d'affaires en augmentation 8,572 milliards USD (2011)[1]

La William Wrigley Jr. Company est une multinationale américaine fondée en 1891 à Chicago et produisant principalement des chewing-gums. Elle était cotée en bourse sous le code WWY jusqu'au rachat par Mars en 2008[2].

HistoireModifier

 
William Wrigley Jr.

La William Wrigley Jr. Company est fondée le et vend à l'origine des produits comme du savon et de la levure chimique. En 1892, William Wrigley, Jr., le fondateur, commence à offrir des chewing-gums avec chaque canette de levure. Le chewing-gum devint finalement plus populaire que la levure elle-même et Wrigley's réoriente la production de la société vers les gommes à mâcher.

L'entreprise ouvre sa première unité de production en Angleterre en 1927, à Wembley[3].

En 2005, Wrigley achète à Kraft Foods les marques Life Savers, Sugus, Trolli (en) et Altoids pour 1,48 milliard USD[4]. Le , Wrigley signe un accord d'achat pour acquérir 80 % des intérêts de A. Korkunov pour 300 millions de USD et les 20 % restants au fur et à mesure. Fin 2007, la société atteint l'objectif qu'elle s'était fixé sept ans plus tôt : dépasser 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour l'exercice 2007.

Le , il fut annoncé que Berkshire Hathaway et Mars Incorporated acquéraient Wrigley pour environ 23 milliards de USD[5].

Le siège du groupe, le Wrigley Building est un célèbre repère dans le Magnificent Mile de Chicago aux États-Unis. La société vend actuellement ses produits dans plus de 180 pays avec 14 usines dans le monde, situées aux États-Unis, Serbie, Mexique, Australie, Royaume-Uni, Canada, Espagne, Nouvelle-Zélande, Philippines, FranceBiesheim), Kenya, Taïwan, Chine, Inde, Pologne, Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, Russie.

GouvernanceModifier

Le , William D. Perez succéda à Bill Wrigley Jr. comme PDG. Il est la première personne en dehors de la famille Wrigley à diriger la société depuis sa création 114 ans auparavant. Bill Wrigley Jr. garda le poste de directeur exécutif.

Présidents successifs à la Direction Générale :

FilialesModifier

MarquesModifier

Gommes (États-Unis)Modifier

 
Pub pour les gommes Wrigley's de 1920.

Gommes (Canada)Modifier

Gommes (Royaume-Uni)Modifier

Gommes (France)Modifier

  • Freedent (1987)
    • Freedent White
    • Freedent Refresh
  • Airwaves (2001)
  • Hubba Bubba (2003) (stoppé)
  • Boludo (2005) (stoppé)
  • Eclipse (arrêté en 2007)
  • 5 (stoppé)

Autres marques et produitsModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. Zone Bourse, « Wrigley : l'offre de Mars atteint 23 milliards de dollars. | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 3 janvier 2020)
  3. (en) Graeme Wearden et Andrew Clark, « Wrigley's sold to Warren Buffett and Mars », sur the Guardian, (consulté le 30 août 2018)
  4. « Kraft vend plusieurs marques de confiseries », sur usinenouvelle.com, (consulté le 19 mars 2020)
  5. Acquisition de Wrigley par Mars et Buffett, 27 avril 2008.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier