William Waldorf Astor

personnalité politique américaine
William Waldorf Astor
Image dans Infobox.
William Waldorf Astor en 1914.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
-
Ambassadeur des États-Unis en Italie
-
Membre du Sénat de l'État de New York
-
Membre de l’assemblée de l’État de New York
Titres de noblesse
Baron Astor (d)
à partir du
Vicomte Astor (en)
à partir du
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BrightonVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
WillyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Américaine
Britannique (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Famille
Père
John Jacob Astor III (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Charlotte Augusta Gibbs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Mary Dahlgren Paul (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Waldorf Astor
John Rudolph Astor (d)
Pauline Astor (d)
John Jacob Astor V
Gwendolyn Astor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Lansdowne House (en), Cliveden, Hotel New Netherland (en), château d'HeverVoir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Astor (Baron Astor of Hever) Arms.svg
Blason

William Waldorf Astor (, New York - , Brighton), 1er baron Astor, 1er vicomte Astor (en), est un homme politique, diplomate et patron de presse américain, issu de la famille Astor, une riche famille anglo-américaine d'origine allemande.

BiographieModifier

Il est le fils de John Jacob Astor III (en) (1822–1890), un financier et philanthrope américain, soldat durant la guerre de Sécession et fondateur de la branche anglaise de la famille Astor dont il fut une des plus fortunés de sa génération.

William Waldorf Astor suit ses études à la Columbia Law School.

Il est élu à la Assemblée de l'État de New York en 1878, puis au Sénat de ce même État en 1880.

En 1882, il est nommé ambassadeur en Italie par le président américain Chester A. Arthur.

Son épouse est Caroline Webster Schermerhorn, (1831–1908)[1].

Il hérite de son père en 1890, faisant de lui l'un des hommes les plus riches des États-Unis. Il rachète au magnat de l'hôtellerie George Bolt (1851-1916) George Boldt (en) le Waldorf Hotel Waldorf–Astoria (en) à New York, qu'il réunit par la suite avec l'Astoria Hotel de son cousin John Jacob Astor IV pour former le Waldorf-Astoria.

Il part s'installer en Angleterre et acquiert la Lansdowne House (en) à Londres, ainsi que le château Cliveden et le château d'Hever. Il y fera construire le Waldorf Hilton de Londres en 1908.


Se lançant dans la presse, il rachète le Pall Mall Gazette en 1892 et créé le Pall Mall Magazine. Il acquiert The Observer en 1911.

Il fut créé Baron Astor dans la pairie du Royaume-Uni en 1916, puis Vicomte Astor (en) en 1917.

Il est le père de Waldorf Astor et de John Jacob Astor V, ainsi que le beau-père de Herbert Henry Spender-Clay (en).

SourcesModifier

  • Hansard 1803-2005: contributions in Parliament by the Viscount Astor
  • Chisholm, Hugh, ed. (1911). "Astor, John Jacob". Encyclopædia Britannica (11th ed.). Cambridge University Press This article also has a paragraph on William Waldorf Astor.
  • "Astor, William Waldorf". Collier's New Encyclopedia. 1921.
  • "Astor, William Waldorf". The Nuttall Encyclopædia. 1907.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier