Ouvrir le menu principal

William Carragan

Musicologue et claveciniste
William Carragan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

William Carragan (né en ) est un musicologue, claveciniste et arrangeur britannique, dont le nom est associé généralement à Bruckner par l'édition critique de partitions, la complétion d'œuvres et la rédaction de livrets de disques.

William Carragan a préparé diverses éditions des œuvres de Bruckner : l'édition de la version originale (1866) de la première symphonie (1998) ; de la seconde symphonie de Bruckner (1872) pour Bärenreiter (2005) ; la version de 1874 de la troisième symphonie ; la version 1878 de la quatrième symphonie ; et celle des variantes de 1888 des mouvements 1, 2 et 4 de la huitième symphonie. De 1979 à 1983, William Carragan se consacre à la reconstruction du finale de la neuvième symphonie de Bruckner (révisé successivement en 2003, 2006, 2010 et 2017). Ce finale, après sa création par Hubert Soudant, a été enregistré la première fois par Yoav Talmi en 1986, pour le label Chandos. Une autre version marquante, par Sébastien Letocart[1] a vu le jour plus récemment, elle aussi enregistrée, par Nicolas Couton en 2008.

Carragan a également donné un achèvement à la huitième symphonie de Schubert, enregistrée par la Philharmonie Festiva (2012).

Dans l'ère baroque, Carragan a effectué des arrangements d'un concerto pour quatre violons d'Antonio Vivaldi, réalisé pour quatre clavecins, ainsi qu'un concerto pour deux violons, réalisé pour deux clavecins[2].

Notes et référencesModifier

Lien connexeModifier

Liens externesModifier