William Angus

graveur anglais
William Angus
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Maître

William Angus (17521821) est un graveur britannique.

Principalement graveur de reproduction, il a surtout réalisé des portraits et des vues architecturales ou topographiques.

BiographieModifier

William Angus naît en 1752[1].

Élève de William Walker, il pratique principalement la gravure au trait, se spécialisant dans les paysages et les bâtiments[1],[2].

Angus grave d'après Paul Sandby, Edward Dayes et George Samuel (en) mais aussi des sujets originaux[1],[2]. On connaît de lui des vues, d'un rendu « délicat et plaisant », de lieux d'événements de gentlemen d'Angleterre et du pays de Galles[3], ainsi que des vues topographiques[1].

Ses œuvres les plus connues sont The Seats of the Nibility and Gentry (1787-1815) et un paysage d'après Adam Elsheimer[2]. Il a aussi gravé, principalement d'après Thomas Stothard, les plaques pour le petit Atlas Pocket-book (atlas de poche), ainsi que quelques portraits pour le European Magazine (en)[2].

Angus compte parmi ses élèves William Bernard Cooke (en) (1778–1855)[4].

Peu économe, il est mort pauvre après deux ans d'une dure maladie à l'âge de 69 ans, le [2].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Bryan, « Angus, William », dans Bryan's dictionary of painters and engravers, New York, Macmillan, (lire en ligne), p. 41.  
  • (en) Samuel Redgrave, « Angus, William », dans Dictionary of Artists of the English School, G. Bell, (lire en ligne), p. 11.  

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :