Wilhelmine Clauss-Szarvady

pianiste franco-tchèque
Wilhelmine Clauss-Szarvady
Wilhelmine Clauss-Szarvady (Freya 07-1867 S 261).jpg
Wilhelmine Clauss-Szarvady, 1867. Gravure de Krüll et Michael.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Frigyes Szarvady (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Maître

Wilhelmine Clauss-Szarvady née Clauss (née à Prague le , morte à Paris le ) est une pianiste franco-tchèque.


BiographieModifier

Elle étudie le piano à Prague avec Josef Proksch. En 1849, elle fait ses débuts sur scène à Prague. En 1855, elle épouse le diplomate et journaliste hongrois Frigyes Szarvady (1822-1882) et vit avec lui à Paris. De là, elle voyage à travers l'Europe et est très recherchée comme pianiste de concert. Elle se produit seule en Angleterre pour des concerts annuels de 1852 à 1886. Elle était considérée comme une spécialiste de Scarlatti, Bach et Beethoven, mais également pour des compositeurs contemporains comme Berlioz, Liszt et Schumann. Joachim Raff lui a consacré en 1870 son Trio pour piano, violon et violoncelle n° 3, Opus 155.

ŒuvresModifier

Concerto (fa mineur) pour piano et deux violons, alto et violoncelle, composé par Carl Philipp Emanuel Bach. D'après un manuscrit inédit pour piano seul, revu et édité par Wilhelmine Szarvady née Clauss. Leipzig, Senff, sans date.

NotesModifier

SourcesModifier