Ouvrir le menu principal

Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le vendredi 26 octobre 2018.


Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le jeudi 28 mars 2019.


Le Nieuw Amsterdam et le Queen Mary au large de Fremantle le 18 février 1943.

L'opération Pamphlet, également appelée convoi Pamphlet, est une opération militaire de la Seconde Guerre mondiale, menée par les Alliés en et pour rapatrier la 9e division d'infanterie de l'armée australienne depuis l'Égypte.

Lors de la traversée de l'océan Indien et le long des côtes australiennes, le convoi est protégé par plusieurs forces navales alliées contre d'éventuelles attaques des navires de guerre japonais. Vers la fin du mois de , les troupes de la 9e division commencent à embarquer à bord des navires de transport et l'opération commence le . Les préparatifs débutent après que les gouvernements britannique et américain ont accepté la demande du gouvernement australien de rapatrier la 9e division, mettant ainsi fin aux contributions de la Seconde force impériale australienne dans la campagne d'Afrique du Nord. Avant cette prise de décision, Winston Churchill et Franklin Delano Roosevelt ont tenté de convaincre le Premier ministre australien John Curtin de ne pas retirer les troupes australiennes jusqu'à ce que la victoire des Alliés en Afrique du Nord soit complète. Curtin n'est cependant pas disposé à accepter une telle proposition car les commandants alliés opérant dans le Pacifique Sud-Ouest jugent que l'appui de la 9e division est nécessaire pour renforcer les troupes déployées en Nouvelle-Guinée.

Le convoi est préparé dans la mer Rouge près de Massaoua, entre la fin du mois de janvier et le début du mois de . Les navires sillonnent l'océan Indien le et, après avoir fait le plein à l'atoll Addu, arrivent sains et saufs au port de Fremantle le . Durant le voyage, aucun accrochage n'a lieu entre les navires des alliés et ceux des Japonais. Quatre des navires de transport poursuivent leur navigation vers la côte est australienne ; l'un s'amarre à Melbourne le et le reste arrive à Sydney deux jours plus tard. À son retour en Australie, la 9e division apporte une contribution majeure aux opérations menées en Nouvelle-Guinée vers la fin de l'année 1943.