Wikipédia:Lumière sur/Akhal-Teké

Ce « Lumière sur » a été ou sera publié sur la page d'accueil de l'encyclopédie le dimanche 4 avril 2021.


Présentation d'un Akhal-Teké dans un haras du Turkménistan.

L’Akhal-Teké (turkmène : turkmen at, « cheval turkmène » ; russe : Ахалтекинская лошадь) est une race de chevaux de selle originaire d'Asie centrale. Traditionnellement élevé par la tribu des Tékés, il doit son nom à la vallée de l'Ahal. Son berceau se situe dans le Sud du Turkménistan et le Nord de l'Iran actuels.

Très rapide, l'Akhal-Teké est aussi réputé pour son endurance et sa sobriété. Doté d'une morphologie fine et sèche, il se fait connaître pour arborer une robe aux reflets dorés, qui suscite une longue fascination dans le monde occidental. Cheval apte aux parcours d'endurance et de randonnée au long cours, il est aussi le détenteur d'un record olympique en dressage, à travers son représentant Absinthe, monté par le cavalier soviétique Sergueï Filatov. La race a failli disparaître dans les années 1950, sous l'ère soviétique, en raison de la lutte contre le nomadisme et de l'arrivée de la motorisation. Bien qu'il reste une race à faibles effectifs, l'Akhal-Teké est désormais élevé au Kazakhstan, en Russie, ainsi que dans des pays occidentaux dont l'Allemagne, la Suisse, les États-Unis et la France.

Cette race est devenue l'emblème du Turkménistan, particulièrement depuis la dislocation de l'URSS. Elle s'y confond avec l'identité nationale et le culte présidentiel. Les présidents du Turkménistan Saparmyrat Nyýazow (1991-2006) et Gurbanguly Berdimuhamedow (depuis 2007), dont les statues équestres respectives les figurent à dos de « cheval turkmène », ont consacré des écrits à cette race, notamment mentionnée dans le Ruhnama.