Wheels of Fire

Wheels of Fire

Album de Cream
Sortie juillet 1968
Enregistré 1967-1968, Studios Atlantic de New-York
Durée 84:23
Genre Rock psychédélique, blues rock
Producteur Felix Pappalardi
Label Polydor (UK)/Atco (USA)
Critique

Albums de Cream

Wheels of Fire est un double album avec des enregistrements studios et live du groupe rock Cream publié en 1968. Avec cet album Cream atteint son apogée malgré l'extrême tension entre les trois musiciens aux personnalités très marquées.

Les titresModifier

In the StudioModifier

Face 1
No TitreAuteur Durée
1. White RoomJack Bruce, Pete Brown 4:58
2. Sitting on Top of the WorldHowlin' Wolf 4:58
3. Passing the TimeGinger Baker, Mike Taylor 4:37
4. As You SaidBruce, Brown 4:20
Face 2
No TitreAuteur Durée
1. Pressed Rat and WarthogBaker, Taylor 3:13
2. PoliticianBruce, Brown 4:12
3. Those Were the DaysBaker, Taylor 2:53
4. Born Under a Bad SignBooker T. Jones, William Bell 3:09
5. Deserted Cities of the HeartBruce, Brown 3:38

Live at the FillmoreModifier

Face 1
No TitreAuteur Durée
1. Crossroads (arrangement Eric Clapton)Robert Johnson 4:14
2. SpoonfulWillie Dixon 16:48
Face 2
No TitreAuteur Durée
1. TraintimeBruce 6:52
2. ToadBaker 16:16

PersonnelModifier

  • Eric Clapton : Guitare solo, guitare rythmique, guitare 12 cordes, chant
  • Jack Bruce : Basse, violoncelle, guitare acoustique, harmonica, calliope, chant, chœurs
  • Ginger Baker : Batterie, percussions, cloches, glockenspiel, timbales, voix parlée sur Pressed Rat and Warthog, chant

Musicien additionnelModifier

  • Felix Pappalardi : Viole, cloches, orgue, trompette, tonette

ProductionModifier

  • Tom Dowd : Ingénieur du son sur la face 1
  • Adrian Barber : Ingénieur sur la face 1, ingénieur remix sur la face 2
  • Joseph M. Palmaccio : Remaster digital
  • Martin Sharp : Art
  • Jim Marshall : Photographie

La musiqueModifier

L'album studioModifier

Le troisième album studio de Cream est marqué par la prise de pouvoir de Jack Bruce, et l’effacement relatif d’Eric Clapton : ce dernier n'est le chanteur principal d'aucun titre, n’en coécrit aucun, et même ses interventions sont souvent assez brèves.

Pour autant, l’album est devenu un classique car les compositions de Jack Bruce et Ginger Baker, ainsi que les reprises de blues, constituaient une matière première de premier choix.

L'album LiveModifier

  • Crossroads & Spoonful ont été enregistrés au Winterland (San Francisco) le (1er concert) ;
  • Traintime a été enregistré au même endroit le (1er concert) ;
  • Toad a été enregistré au Fillmore West (San Francisco) le (2d concert).

Classements hebdomadairesModifier

Classement (1968) Meilleure
place
  Allemagne (Media Control AG)[1] 15
  Australie (Kent Music Report)[2] 1
  Canada (RPM Top LPs)[3] 1
  États-Unis (Billboard 200)[4] 1
  Norvège (VG-lista)[5] 16
  Royaume-Uni (UK Albums Chart)[6] 3

CertificationsModifier

Pays Certification Unités certifiées Date de certification
  États-Unis (RIAA)[7]   Or 500 000

NotesModifier

  1. (de) offiziellecharts.de. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  2. (en) David Kent, Australian Chart Book 1940–1969, St Ives, NSW, Australian Chart Book,
  3. (en)« Top 50 Albums 14 octobre 1968 », RPM (consulté le )
  4. (en)« Cream Chart History Billboard 200 », Billboard (consulté le )
  5. (en) Norwegiancharts.com – Cream – Wheels Of Fire. VG-lista. Hung Medien.
  6. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company.
  7. (en)« Gold & Platinum », sur riaa.com

Article connexeModifier