Werner Schlichting

Werner Schlichting
Naissance
Berlin, Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Décès (à 91 ans)
Oberalm, Autriche
Profession Décorateur
Films notables voir filmographie

Werner Schlichting (né le à Berlin, mort le à Oberalm) est un décorateur de cinéma germano-autrichien. En 48 ans de carrière, allant du cinéma muet aux années 1970, il participe à environ 120 films.

BiographieModifier

Schlichting est le second enfant de Paul Schlichting, tailleur, et de son épouse Emma Berg. Il commence une formation de peintre sur porcelaine. En 1919, il commence une formation comme peintre-décorateur de théâtre à Berlin.

En 1923, il travaille pour différents théâtres et pour son premier film, Les Nibelungen de Fritz Lang. En 1926, il est assistant sur le Faust de Murnau puis obtient un contrat avec l'UFA pour être directeur artistique. En 1931, il épouse Charlotte Fredersdorf, l'année suivante naît son fils Bernt. Le mariage dure peu de temps, le couple se sépare en 1935.

En raison de son succès, Joseph Goebbels lui propose la présidence de l'association des décorateurs du Reich. Schlichting refuse en trouvant des prétextes. Ce refus et l'influence politique au sein de l'UFA le conduisent à devoir s'installer à Vienne. Il travaille aussitôt pour Karl Hartl en 1934. Après la création de la société Wien-Film, il devient l'architecte en chef et le directeur artistique de Karl Hartl. Il revient de temps en temps à Berlin où vit son fils auprès de sa mère.

En 1948, il obtient la nationalité autrichienne. En 1950, il épouse Isabella Ploberger (née Hartl), diplômée en architecture et élève de Clemens Holzmeister, venue au cinéma, ayant déjà travaillé pour Tiefland. Isabella a deux enfants de son premier mariage. En plus d'un atelier à Vienne, le couple fait construire une maison à Mariazell. Ils travaillent le plus souvent ensemble.

Après la guerre, il obtient des engagments pour des grandes coproductions étrangères, dont celles de Walt Disney Pictures, telles que Quatre dans une jeep ou Heidi. Par ailleurs, il travaille toujours pour les théâtres viennois : le Wiener Kammerspiele (de), le Theater in der Josefstadt, le Volkstheater et le Volksoper.

À la fin des années 1960, le couple s'installe à Sant Joan d'Alacant et fait bâtir une maison dans le style mauresque. Werner Schlichting souffre d'une cécité progressive qui ne lui permet plus de vivre à l'étranger, le couple revient en Autriche en 1990. Il passe ses dernières années dans une maison de retraite tenue par des religieuses dans le château de Kahlsperg (de), à Oberalm.

FilmographieModifier

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier